Chaud Bizzzzz: L’éternelle piqûre

Par 12:00 AM - 15 juillet 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Telle l’odeur caractéristique des fleurs au printemps, la troupe Chaud Bizzzzz a de nouveau conquis les quelques 300 personnes présentes vendredi soir pour la grande première de la nouvelle saison. Chants, danse et la présence d’un véritable groupe «live» leur auront certainement donné la piqûre.

Vincent Larin

Le pavillon du Lac fourmillait, le 11 juillet au soir, alors que l’équipe de bénévoles de Chaud Bizzzzz s’activait à placer et servir les 300 personnes venues combler la salle en ce grand soir de première. Pour la onzième édition du Cabaret estival, l’équipe n’avait pas chômé, grappillant par-ci par-là l’ajout de détails essentiels au renouvellement inévitable du spectacle.

La troupe, récipiendaire du prix Coup de Cœur, et son directeur Simon Philibert, du prix ressources humaines – relève touristique des Grands prix du tourisme Côte-Nord 2014, avait du pain sur la planche pour attirer de nouveaux spectateurs au Cabaret estival, mais il s’agit d’une mission accomplie assure M. Philibert. «Ça a très bien été du côté prévente […] Oui, on a beaucoup de personnes qui reviennent année après année, mais sinon on a aussi beaucoup de gens qui en sont à leur première expérience», se réjouit-il.  

Nouveauté

Comme le mentionnait la présidente du conseil d’administration, Nathalie Lagacé, à sa onzième année, Chaud Bizzzzz est «comme un adolescent en plein renouveau» et la métamorphose était effectivement au rendez-vous avec l’ajout inédit de sept musiciens sur scène. «C’est tellement plus interactif, tellement plus «live». Ça nous donne aussi une plus grande liberté d’interprétation», confie le directeur musical de la production, Jordan Lévesque. Excepté quelques chansons jazz, la plupart des pièces jouées par la troupe étaient exemptes de partition de saxophone, que Jordan a dû concevoir une par une pour les besoins du spectacle et, les résultats étaient au rendez-vous. «Ça fait toute la différence», s’exclame Simon Philibert.

Ponctuée de solos endiablés, la prestation des chanteurs et danseuses en a mis plein la vue à une foule visiblement conquise qui a répondu par de nombreuses ovations debout et quelques mouvements horizontaux du bassin. Fidèle à sa formule grand public, les artistes de Chaud Bizzzzz ont enchaîné de nombreux classiques, tantôt sur des airs sensuels, puis rock, disco, tango, et cetera. Composée de Simon Philibert, Carole-Anne Vigneault, Stéphanie Collin et Myriam Fournier au chant ainsi que Myriam Henley et Alexandra Hébert à la danse, la troupe a également fait place à une jeune choriste «coup de cœur» des auditions de Chaud Bizzzz en février dernier, Ève Morin, pour une prestation digne de la tradition.

Photo: Avec deux personnes attitrées au changement de costumes pour chaque artiste et plus de 40 accoutrements différents, le tissu se joint aux jeux d’éclairages incessants pour donner un aspect visuel grandiose. (Le Manic)

Partager cet article