La RGMRM récupère le prix Phénix de l’environnement

Par 12:00 AM - 24 septembre 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La Régie de gestion des matières résiduelles de Manicouagan (RGMRM) a remporté l’une des plus importantes distinctions en matière d’environnement au Québec, soit le prix Phénix de l’environnement pour son Complexe de gestion intégrée des matières résiduelles de Manicouagan (CGIMR).

Roxanne Simard

Lors de la 17e cérémonie de remise des Phénix de l’environnement, qui a eu lieu le 18 septembre à l’Assemblée nationale à Québec, André Lepage, président de la RGMRM, a eu l’honneur de grimper sur scène pour récupérer le trophée qui représente une récompense extraordinaire pour l’organisation. «J’étais très heureux de représenter tous les employés et membres fondateurs pour aller chercher ce prix. Même si on ne peut jamais être certain, on était quand même confiant, puisqu’on savait que l’on s’était démarqué et qu’on répondait à tous les critères», explique M. Lepage.

C’est dans la catégorie Municipalités et organismes municipaux – réalisation à caractère environnemental, que la RGMRM a su se démarquer sur le plan national. En effet, son CGIMR est un projet moderne et audacieux, dont la gestion intégrée permet de valoriser un maximum de résidus et d’objets par le tri à la source. Ce complexe unique amène donc la MRC de Manicouagan à faire la mise en valeur d’un plus grand nombre de ressources. Cette réalisation risque d’ailleurs d’être prise en modèle par plusieurs autres municipalités pour la gestion de leurs matières résiduelles.

Équipe 2009-2013

Mis en place par l’ancienne administration, le CGIMR prouve le savoir-faire et l’innovation de l’équipe. «Nous avons réussi à faire reconnaître le travail de l’équipe 2009-2013, qui a su faire preuve de détermination et de vision. De notre côté, les membres de l’actuelle administration allons continuer notre implication dans ce merveilleux projet. Le prochain objectif est la mise en place du compostage», ajoute le président.

Notons que trois entreprises et organismes de la région étaient aussi lauréats et finalistes du Phénix de l’environnement dans d’autres catégories. L’Agence Mamu Innu Kaikusseht et  le Comité Zip Côte-Nord du Golf ont remporté, alors que le Comité Zip Côte-Nord de l’Estuaire est finaliste.

Photo: Marjolain Dufour, député de René-Lévesque, Isabelle Giasson, chargée de projets, RGMRM, André Lepage, président et Sophie Prégent, animatrice de la soirée.

Partager cet article