La prise en charge du port suscite de l’intérêt

Par 12:00 AM - 28 octobre 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Plus de 80 personnes se sont déplacées à la séance publique d’information de la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau, le lundi 27 octobre, afin d’être mises au fait du dossier de la prise en charge du port par le milieu.

Roxanne Simard

Surpris, mais très satisfait du taux de participation à la séance d’information, le président de la Corporation de gestion du port de Baie-Comeau, Marc Lefebvre, a été à même de constater que le développement économique de Baie-Comeau est au cœur des préoccupations des citoyens et des gens du milieu.

Accompagné des six autres membres de la Corporation, M. Lefebvre a annoncé que la viabilité du port est démontrée et qu’il faut agir avant que celui-ci soit cédé à d’autres. «Les chiffres disent que le port de Baie-Comeau est rentable et on pense que ce n’est pas une bonne idée de le laisser gérer par une tierce partie. […]  Le port doit être pris en charge par le milieu pour qu’il soit un outil de développement économique», a-t-il expliqué.

Aucuns frais aux contribuables

Selon la corporation, la cession doit se faire uniquement si le port est entièrement remis à neuf par le gouvernement fédéral, comme le prévoit la loi, et si l’argent proposé est suffisant. «Le projet est de demander au gouvernement fédéral de céder la totalité des actifs du port à la corporation, qui est un organisme à but non lucratif, qui en sera propriétaire. La condition est que le port soit en bonne santé et que cela n’occasionne pas de frais supplémentaires aux contribuables», ajoute-t-il.

Puisque plusieurs personnes ont manifesté leur inquiétude de devoir payer éventuellement pour ce projet, le président a été très clair sur le fait que la communauté n’aura pas à contribuer. D’ailleurs, l’ensemble des études réalisées jusqu’à maintenant a été à la charge des gouvernements.

Environ huit personnes ont pris la parole lors de la séance afin de demander des précisions ou donner leur avis sur le projet.

Entente avec Pessamit

La corporation a profité de la séance pour annoncer qu’une entente de principe avec Pessamit vient de se concrétiser. «La communauté de Pessamit va faire partie prenante du projet et nous sommes très fiers de l’annoncer. […] Cette entente est essentielle et va faciliter le projet de développement du territoire», précise-t-il.

Échéancier

Ayant près de deux ans d’avance sur le projet comparativement aux autres ports, la Corporation se dit prête à agir tout de suite. «On pense pouvoir être fixé d’ici la fin 2015 ou au début 2016, s’il n’y a pas d’embûche. C’est le but», a conclu M. Lefebvre.

La Corporation croit que la prise de possession du port par le milieu est nécessaire pour que Baie-Comeau soit inclut dans la Stratégie maritime et le Plan Nord plus du gouvernement. De plus, l’ajout de trafic additionnel est impossible sans une amélioration du port et actuellement aucun plan de développement n’est prévu par le gouvernement.

Pour ceux qui n’ont pas pu se déplacer à la séance, celle-ci pourra être visionnée en ligne, au courant de la semaine prochaine, au www.idmanic.ca.

Partager cet article