Le ministre Bolduc accueilli par 150 manifestants

Par 12:00 AM - 17 novembre 2014
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Lors de son passage à Baie-Comeau dimanche dernier, le ministre de l’Éducation et  responsable de la Côte-Nord, Yves Bolduc, a été accueilli par près de 150 manifestants venant de différents organismes et groupes syndicaux. De brefs échanges ont pu être faits à son arrivée.

Roxanne Simard

Dès 14 h, les syndiqués étaient au rendez-vous devant le Grand Hôtel à Baie-Comeau pour intercepter le ministre avant son rendez-vous avec la Chambre de commerce. Une courte rencontre était d’ailleurs prévue entre M. Bolduc et quelques intervenants à son arrivée.

Le maire de Baie-Comeau, Claude Martel, Pierre Richard, président de la section 352 d’Unifor, Guillaume Tremblay, président du conseil central CSN Côte-Nord, Joanie Fortin, présidente du conseil régional FTQ et Michel Savard de la Table des groupes populaires ont pu s’assoir quelques instants avec le ministre pour faire passer leurs messages.

Discussions

Du côté d’Unifor, Pierre Richard a demandé d’amener le dossier de la papetière sur le bureau du ministre, afin qu’il soit réglé en priorité. Le maire a aussi tenu à parler de la problématique de la tordeuse et de l’urgence de la situation.

«Le dossier chemine et il y a des pistes de solutions, mais nous attendons les intentions de Résolu, a affirmé M. Bolduc. Laurent Lessard travaille très fort sur le dossier. Je le rencontre cette semaine et je vais faire un suivi.»

Quant à Guillaume Tremblay de la CSN, il a mentionné à plusieurs reprises ses inquiétudes à propos des mesures d’austérité et des impacts que cela va avoir pour une région comme la Côte-Nord.

«Nous sommes dans un contexte de rééquilibre budgétaire, mais on veut le faire sans trop pénaliser les régions. On prépare un plan de relance. Il y a de l’incertitude cette année, mais après on va voir la lumière au bout du tunnel», a répondu M. Bolduc.

Le ministre de l’Éducation a aussi annoncé qu'il n’y aurait pas de fusion pour la commission scolaire de l'Estuaire, précisant qu'il y aurait probablement un pôle à Baie-Comeau et un à Sept-îles.

Résultats

Pour M. Tremblay, ces réponses n’ont rien apporté de nouveau. Toutefois, les représentants des syndicats étaient satisfaits du rassemblement et de l’impact que cela semble avoir eu. D’ailleurs, le ministre a affirmé que le message a été bien reçu et qu’il sera transmis au Premier ministre. Selon lui, la manifestation pourrait jouer sur les décisions du gouvernement.

M. Bolduc a aussi précisé qu’il reviendra sur la Côte-Nord à plusieurs reprises. «Nous ne voulons pas la décroissance économique de la Côte-Nord, alors il faut un plan de relance. C’est pour ça que je vais revenir régulièrement pour rencontrer des gens», a-t-il conclut.

 

Photo:: Michel Savard, Pierre Richard, le ministre Yves Bolduc, Guillaume Tremblay et Joanie Fortin.

Partager cet article