Le Drakkar met un terme à sa disette

Par 12:00 AM - 07 Décembre 2014
Temps de lecture :

Tirant de l’arrière 1-0 après 20 minutes, le Drakkar a explosé avec huit buts sans riposte pour filer vers ce gain facile sur les Foreurs de Val-d’Or. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau –  Le Drakkar  a finalement secoué sa torpeur, samedi après-midi, et a renoué avec le chemin de la victoire grâce à un gain serré de 3-2 sur les Olympiques de Gatineau.

Sandro Célant

Cette 18e conquête de la campagne a, du même coup, permis aux Baie-Comois de mettre un terme à une vilaine séquence de cinq revers d’affilée devant une bonne foule de 2530 amateurs ravis au centre Henry-Leonard.

Les vainqueurs ont salué leur retour à la maison avec brio et, malgré encore plusieurs gestes d’indiscipline, ils sont parvenus à limiter les dégâts et à blanchir les visiteurs à l’occasion de leur sept avantages numériques.

De son côté, le jeu de puissance du Drakkar a retrouvé ses moyens avec deux buts (en six occasions) dont le premier de la campagne de l’attaquant Nicolas Leblond. Auteur d’un doublé, le vétéran Luca Ciampini a également été un pilier en offensive.

Unités spéciales

«Les unités spéciales ont joué un rôle important ce soir (hier) et cela fait du bien à tout le monde. Les gars se sont dédiés pour l’équipe. Ils ont bloqué des lancers, ils ont mis des rondelles au filet et cela a rapporté», a commenté le pilote Marco Pietroniro avec satisfaction.

Confiant de voir son club réagir après cette vilaine disette, l’entraîneur-chef a apprécié l’effort et le degré d’implication de ses hommes. «Les gars voulaient s’en sortir. Ils ont fait les sacrifices pour réussir et, malgré quelques mauvaises punitions, ils ont travaillé pendant 60 minutes».

Même s’ils ont dû écouler beaucoup de temps à court d’un homme, les locaux se sont bien regroupés en défense et ont limité les Olympiques à seulement quatre tirs au but (20 au total) au cours de la troisième période.

En vitesse

Louick Marcotte et Marc-Olivier Crevier-Morin ont sonné la riposte face à Philippe Cadorette, auteur de quelques arrêts importants…La recrue Tobie Paquet-Bisson en est un autre qui s’est démarqué en défensive et a sûrement créé une très belle impression devant le nouvel entraîneur-adjoint Christopher Bartolone, qui en était à son premier match derrière le banc du Drakkar, victorieux dans un troisième match de suite face aux Gatinois…Les matelots du navire profiteront de quelques jours de congé avant de revenir devant leurs partisans, vendredi prochain, pour recevoir la visite des Islanders de Charlottetown…

 

Partager cet article