Les Tigres freinent l’élan du Drakkar

Par 12:00 AM - 15 Décembre 2014
Temps de lecture :
Malgré les nombreux arrêts du gardien Antoine Samuel, le Drakkar n'a pu freiner l'élan victorieux des Cataractes.

Inspiré de nouveau par le trio de Gabriel Fortier, Ivan Chekhovich et Nathan Légaré, le Drakkar a signé une victoire serrée de 4-3, mardi soir, sur l’Armada de Blainville-Boisbriand. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Les Tigres de Victoriaville ont mis un terme à l’élan victorieux du Drakkar , dimanche  après-midi, à la suite d’un triomphe de 5-2 devant 2161 amateurs réunis au centre Henry-Leonard.

Sandro Célant

Inspirés par les trois buts de l’attaquant Gabriel Gagné, les visiteurs des Bois-Francs ont gâché la fête et ont bien rebondi après avoir essuyé un cinglant revers de 7-2, la veille, face aux Saguenéens de Chicoutimi.

Impliqués dans un deuxième match en moins de 24 heures, les Tigres ont profité de l’inertie des locaux en début de rencontre  et ont imposé leur rythme tout en se forgeant une avance de 1-0. Une avance qui aurait été encore plus grande n’eurent été des arrêts clés du gardien Philippe Cadorette.

Tirant de l’arrière par deux buts au deuxième engagement, les matelots du navire ont profité de l’indiscipline de l’ennemi pour revenir dans le match grâce aux filets des vétérans Frédéric Gamelin et Maxime St-Cyr (son 27e).

Double avantage

Le Drakkar a toutefois bousillé une occasion en or, en début de troisième période, quand il n’a pas su capitaliser sur un double avantage numérique pendant 32 secondes. «Les joueurs n’ont pas été opportunistes ce soir (hier) et ont raté des belles chances de renverser la vapeur», a avoué l’entraîneur-chef Marco Pietroniro.

Le pilote n’a vraiment pas apprécié la mauvaise première période des siens. «Ce n’était pas le rendement désiré et cela s’est répercuté sur l’ensemble du match. Personne n’aime échapper des points de cette façon et cela fait partie du cheminement. L’important, c’est d’en tirer une leçon au plus vite», a ajouté le dirigeant.

Gabriel Gagné a profité d’un jeu de puissance (à la suite d’une mauvaise punition du Drakkar en zone adverse) pour inscrire le but gagnant avant de compléter son tour du chapeau, quelques instants plus tard. Antoine Marcoux et Mathieu Ayotte ont enfilé les autres buts des vainqueurs.

En vitesse

Meilleur joueurs des siens, Frédéric Gamelin a réussi le premier but du Drakkar (un but en huit jeux de puissance) et a provoqué l’avalanche de toutous en milieu de rencontre…Les locaux ont dominé, 32-27, au chapitre des tirs, mais ont affronté un gardien de but baie-comois, François Tremblay, alerte devant devant son filet…Le Drakkar jouera son prochain match, jeudi, alors qu’il recevra l’une des équipes de l’heure dans le circuit Courteau, les Saguenéens de Chicoutimi…

 

Partager cet article