Chute-aux-Outardes hausse le compte de taxes de 1 %

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 02 janvier 2015
Temps de lecture :
????????????????????????????????????

Yoland Edmond, maire de Chute-aux-Outardes.

Baie-Comeau – Les contribuables de Chute-aux-Outardes subiront une hausse minime de leur compte de taxes en 2016.

Le propriétaire de la maison moyenne, dont la valeur demeure stable à 96 348 $, verra sa facture augmenter de 24 $ pour passer à 2 275 $, une hausse d’un pour cent.

Le conseil municipal modifie considérablement ses différents taux de taxes et tarifications de services pour 2016. C’est pourquoi le taux de la taxe foncière générale chute de 1,60 $ à 1,41 $ par tranche de 100 $ d’évaluation. Par contre, une nouvelle taxe spéciale pour le service des incendies voit le jour. Elle se situe à 25 cents par tranche de 100 $ d’évaluation.

Les taxes spéciales pour la MRC et le réseau routier demeurent chacune au beau fixe à 11 cents du 100 $ d’évaluation.

Entre autres changements, les élus ont retiré la taxe spéciale pour les services de la Sûreté du Québec, qui se chiffrait à 0,08 cents par tranche de 100 $ d’évaluation en 2015, pour la remplacer par une tarification de service de 59 $. Toujours dans le secteur des services, les citoyens débourseront 205 $ pour les matières résiduelles et 184 $ pour le service d’aqueduc.

Commerces

Par ailleurs, le propriétaire du bâtiment commercial moyen, dont la valeur demeure stable à 127 000 $, devra acquitter un compte de taxes au montant de 3 861 $. Il s’agit d’une baisse de 57 $.

Depuis quelques années, cette catégorie de contribuables bénéficie d’une diminution de sa facture de taxes. À titre d’exemple, en 2013, le propriétaire de l’unité commerciale moyenne d’une valeur de 124 719 $ payait un compte de 4 593 $, soit 732 $ de plus.

Chute-aux-Outardes prévoit dépenser 2 600 243 $ en 2016. Il s’agit d’une hausse de 93 552 $ (3,73 %). Les élus ont choisi de puiser un montant de 204 417 $ dans le surplus accumulé afin d’équilibrer le budget tout en limitant les effets sur le compte de taxes.

Partager cet article