Le Drakkar pique du nez à Victoriaville

Par 12:00 AM - 10 janvier 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Les Tigres de Victoriaville n’ont fait qu’une bouchée du Drakkar, vendredi soir, quand ils l’ont emporté par la marque de 9-4 devant 2285 amateurs réunis au Colisée Desjardins.

Sandro Célant

Les patineurs des Bois-Francs ont largement dominé ce festival offensif et ont explosé, en troisième période, avec une poussée de cinq buts sans riposte face à des visiteurs dépassés par les événements.

Les matelots du Drakkar n’auront aucune misère à oublier ce match de misère sur le plan défensif avec des erreurs à répétitions qui ont permis aux locaux d’inscrire ce gain décisif.

Les Baie-Comois, qui menaient 2-1 après une période, ont été dans le coup pendant 40 minutes (égalité de 4-4) avant de piquer du nez pour de bon au cours de ce troisième engagement très difficile.

Revirements coûteux

Malgré la marque finale, les visiteurs ont quand même eu leurs chances de revenir dans le match avec 11 avantages numériques durant lesquels ils ne sont parvenus à toucher la cible seulement deux fois.

«Cela n’a pas été un grand match, mais nous étions quand même dans le coup après deux périodes. La troisième nous a fait mal. Il y a eu plusieurs revirements coûteux et ce sont des choses qui arrivent», a commenté calmement l’entraîneur-chef  Marco Pietrioniro.

Le pilote du navire a reconnu que ses hommes ont pris beaucoup trop de chances et que ces erreurs ont fait mal. «C’est dommage, mais ce n’est pas alarmant. Au hockey, tu gagnes en équipe et tu perds en équipe et ce soir (hier), c’est ce qui est arrivé. On tourne la page et on pense au prochain match», a-t-il pris la peine d’ajouter.

Le vétéran de 20 ans Charles-Éric Légaré a donné le ton à ce festival offensif avec un tour du chapeau dans le triomphe. Le grand Gabriel Gagné a ajouté un doublé. Carl Marois, Samuel Blais, Nikita Li et Joey Sansoni ont aussi contribué à la victoire.

Luca Ciampini a été le meilleur dans le revers avec un doublé. La recrue Simon Chevrier et le défenseur Nicolas Meloche ont également déjoué le gardien Chase Marchand (confronté à 42 lances) auteur de plusieurs arrêts importants.

En vitesse

Le Drakkar n’a pas le choix de mettre ce revers aux oubliettes au plus vite et tentera de rebondir, cet après-midi, lorsqu’il rendra visite au Phoenix à Sherbrooke…Les matelots du navire devront être prêts face à la troupe de Jules Vallée, qui a surpris les Remparts de Québec (gain de 7-4), hier soir, sur la glace du Colisée Pepsi…

Partager cet article