Maxime St-Cyr règle le cas des Huskies

Par 12:00 AM - 25 janvier 2015
Temps de lecture :
Malgré les nombreux arrêts du gardien Antoine Samuel, le Drakkar n'a pu freiner l'élan victorieux des Cataractes.

Inspiré de nouveau par le trio de Gabriel Fortier, Ivan Chekhovich et Nathan Légaré, le Drakkar a signé une victoire serrée de 4-3, mardi soir, sur l’Armada de Blainville-Boisbriand. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le vétéran Maxime St-Cyr a réglé le cas de son ancienne équipe, samedi après-midi, quand il a mené le Drakkar  vers un gain décisif de 6-1 sur les Huskies de Rouyn-Noranda.

Sandro Célant

Le petit attaquant a connu un match de rêve avec une autre performance époustouflante en attaque. Le joueur de centre y est allé d’un tour du chapeau en plus d’inscrire son 100e but en carrière lorsqu’il a créé l’égalité 1-1 au début du deuxième engagement.

Après avoir vu les visiteurs ouvrir la marque en première période, les Baie-Comois ont sonné la charge en deuxième avec une poussée de trois buts sans riposte dont deux par le héros de la soirée.

Les locaux ne se sont pas arrêtés là. Ils ont poursuivi la cadence au dernier tiers avec trois autres filets et ce, sur seulement huit tirs en direction du gardien de but Jérémy Belisle.

Deuxième triplé

Grâce à ce deuxième triplé de la campagne, l’attaquant de 20 ans a, du même coup, porté son total à 38 depuis le début du calendrier. St-Cyr occupe d’ailleurs le sommet du circuit dans la colonne des francs-tireurs.

«J’avoue que cela été très spécial. Je ne pouvais souhaiter un meilleur scénario. J’étais plus stressé avant la rencontre. Même si je les avais affronté (les Huskies) l’an dernier en séries, il y a toujours un petit quelque de particulier contre eux», a commenté fièrement la première étoile.

Auteur de 20 de ses 38 buts en avantage numérique, le numéro 91 a de nouveau volé le show. «Cela n’a pas bien été en première période, mais mon trio s’est replacé en deuxième. Je suis content pour 100e but, mais je ne suis pas tout seul là-dedans. Je dois une fière chandelle à tous mes coéquipiers».

L’entraîneur-chef Marco Pietroniro a abondé dans le même que son attaquant pour résumer la rencontre. «Ils sont sortis fort de l’autre côté en mettant beaucoup de pression. Nos gars étaient «flats» en première. Notre gardien a sauvé les meubles et les joueurs ont su se ressaisir par la suite».

Outre St-Cyr, Jérémy Grégoire (un but, deux passes), Luca Ciampini (un but, deux passes) et Guillaume Beaudry ont touché la cible. Le vétéran de 20 ans, Frédéric Gamelin, a également excellé offensivement avec quatre mentions d’aide.

En vitesse

Seul Julien Nante est parvenu à déjouer le gardien Philippe Cadorette (29 arrêts) encore brillant devant le filet du Drakkar, victorieux dans un quatrième match d’affilée…Les deux équipes se retrouvent, cet après-midi, pour le deuxième affrontement de ce programme double…

Partager cet article