PKP clame l’autonomie et le contrôle des ressources

Par 12:00 AM - 28 janvier 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Devant près de 80 membres et sympathisants de la circonscription de René-Lévesque, le candidat à la chefferie du Parti Québécois, Pierre Karl Péladeau a clamé l’importance pour le Québec d’être propriétaire de ses ressources, de ses entreprises et de son territoire.

Roxanne Simard

C’est un discours très orienté sur l’économie et la souveraineté que M. Péladeau a présenté mardi soir, à l’Hôtel Motel Hauterive de Baie-Comeau.

Dans une région ressource comme la Côte-Nord, les enjeux touchent principalement le contrôle et le développement des ressources selon le député de St-Jérôme. «Si nous gardons nos entreprises et nos sièges sociaux, nous allons construire un Québec plus fort, qui ne sera plus dépendant des décisions prises ailleurs», précise-t-il.

Politique industrielle

Pour que la région cesse d’être dépouillée de ses ressources, il faut une politique industrielle selon M. Péladeau. «À Baie-Comeau avec Alcoa par exemple, pourquoi on ne crée par une industrie de PME autour de la transformation de l’aluminium?», propose-t-il. 

Concernant le Plan Nord, il précise que ce doit être autre chose qu’un concept. «Il y a une absence de plan d’affaires. Il faut une véritable stratégie industrielle associée à ce projet», a-t-il précisé.

L'article complet à lire dans votre édition du 4 février.

Partager cet article