Le Drakkar sauve les honneurs de son voyage

Par 12:00 AM - 01 février 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Drakkar a sauvé les honneurs de son voyage dans l’est du pays, samedi soir, en se faufilant avec une victoire serrée de 2-1 sur les Mooseheads de Halifax devant 8 812 amateurs présents au Scotiabank Center.

Sandro Célant

Victimes de deux revers d’affilée, les Baie-Comois ont complété ce court séjour dans les provinces maritimes sur une note plus heureuse avec cette conquête à l’arraché.

Tirant de l’arrière 1-0 après 40 minutes, les visiteurs ont sonné la réplique, au troisième engagement, avec deux buts sans riposte, en trois minutes d’intervalle, pour finalement renverser la vapeur.

Le vétéran Maxime St-Cyr a d’abord créé l’égalité 1-1 avec son 43e filet de la campagne avant de voir le capitaine, Jérémy Grégoire, inscrire le but gagnant à la suite d’un superbe effort individuel.

Cadorette

Impliqué dans un troisième match en moins de 48 heures, les membres de l'équipage  ont eu le mérite de ne jamais abandonner malgré un alignement réduit avec seulement 16 joueurs en uniforme plus deux gardiens.

Le Drakkar doit également une fière chandelle à son vétéran cerbère, Philippe Cadorette, l’étoile incontestée de la rencontre avec une performance de 39 arrêts sur les 40 lancers en sa direction.

Victime de huit buts, la veille, à Moncton, l’homme masqué de 19 ans a rebondi en force pour permettre à son club de l’emporter. «Notre gardien (Cadorette) a encore été très bon et ce soir (hier), c’est le travail collectif de tous les joueurs qui nous a permis de récolter deux gros points au classement», a commenté l’entraîneur-chef Marco Pietroniro.

Le pilote du navire, qui a dû jongler avec ses trios durant toute la soirée, a fort apprécié l’effort de tous ses matelots. «Ce n’était pas facile avec un troisième match en trois soirs. Il nous manquait du monde, mais les gars ont travaillé jusqu’à la fin et c’est une victoire à l’image de notre équipe. On aurait souhaité plus au global (un gain sur trois), mais la conclusion du voyage a été positive».

En vitesse

Le Danois Nikolaj Elhers a été le seul à tromper la vigilance du principal héros de la soirée…Le Drakkar a dû composer en l’absence du vétéran Simon Desbiens (suspendu) et des défenseurs Nicolas Meloche et Tobie Bisson-Paquet, qui sera sur la touche pour une période de quatre à six semaines…Le Drakkar jouera son prochain match, mercredi, alors qu’il recevra la visite de l’Armada de Blainville-Boisbriand…

Partager cet article