Les traversées annulées sont en hausse à Tadoussac

Par 12:00 AM - 10 février 2015
Temps de lecture :

La traverse Tadoussac-Baie-Sainte-Catherine effectuera son exercice d’urgence annuel ce samedi 13 mai. Archives Le Manic

La traverse Tadoussac-Baie-Ste-Catherine a été forcée d’annuler 147 traversées au cours des deux derniers mois, soit 15 de plus qu’il y a un an. Les nombreux bris d’embarcadère du côté ouest de la rivière Saguenay n’y sont pas étrangers.

Charlotte Paquet

Dans les faits, 54 départs ont été ratés en raison d’un problème d’embarcadère à Baie-Ste-Catherine en décembre 2014 et janvier 2015. L’année d’avant, il était question de 38 annulations pour cette raison. Les mauvaises conditions climatiques continuent d’expliquer la majorité des annulations, soit 70 (- 4). Les exercices réglementaires et les changements de navire sont les autres causes.

Le 10 décembre dernier, le Armand-Imbeau et le Jos-Deschênes sont restés à quai pendant une période de quatre heures en fin d’après-midi et pendant près de sept heures dans la nuit du 10 au 11 en raison du mauvais temps. La situation s’est répétée dans la nuit du 16 au 17 janvier.

Il y a un an, Dame Nature avait entraîné la paralysie complète du service de traversier à quatre reprises en trois jours pour des périodes variant d’une demi-heure à près de trois heures.

Malgré l’augmentation des annulations, le pourcentage de traversées réalisées par rapport à celles prévues frise tout de même les 98 % à la traverse Tadoussac-Baie-Ste-Catherine.

Traverse de Matane

La situation contraire est observée à la traverse Matane-Baie-Comeau-Godbout, avec passablement moins de traversées annulées en l’espace d’un an. Les vents violents ont entraîné la suspension de 14 traversées en décembre 2014. Ainsi, aucun service n’a ainsi été offert les 10, 11 et 26 décembre, en plus d’un service réduit à deux traversées le 4 du mois.

En janvier, aucune traversée n’a été annulée, mais des problèmes techniques au débarcadère de Baie-Comeau ont nécessité la redirection des traversées vers Godbout pendant quatre journées consécutives.

Pour la période de décembre 2013 et janvier 2014, 26 annulations avaient été répertoriées, toutes en janvier. Pour 22 d’entre elles, les glaces étaient en cause, tandis que les vents violents expliquaient les quatre autres. On se souviendra que la période du 2 au 8 janvier avait été particulièrement difficile avec quatre journées complètes sans service, deux journées avec trois traversées annulées et une journée avec deux.

Photo :Les mauvaises conditions climatiques expliquent la majorité des annulations à la traverse Tadoussac-Baie-Ste-Catherine au cours des deux derniers mois. Voici un aperçu de la rivière Saguenay dans l’après-midi du 31 janvier. (Courtoisie Hélène Grenier)

Partager cet article