Le réservoir du Drakkar est à sec

Par 12:00 AM - 15 février 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le réservoir du Drakkar est à sec et cela a paru de nouveau, dimanche après-midi, quand il a baissé pavillon 4-1 devant l’Armada de Blainville-Boisbriand.

Sandro Célant

Victimes d’un troisième revers d’affilée, les matelots du navire ont nettement manqué d’énergie lors de ce cinquième match en huit jours.

Les joueurs de l’Armada en ont profité pour imposer leur rythme en se forgeant une avance rapide de 2-0 en première période. Les visiteurs ont eu une brève lueur d’espoir quand Luca Ciampini (son 29e) a réduit l’écart à 2-1 en début de deuxième.

L’indiscipline du Drakkar a toutefois fait mal et Philippe Sanche a redonné une avance de deux buts aux siens en avantage numérique.

Le vétéran Danick Martel (son deuxième du match) a ensuite inscrit le filet assommoir, au tout début du troisième engagement, et le reste n’a été qu’une question de formalité.

14 tirs

Limitée à seulement 14 tirs au but durant toute la rencontre, la troupe de Marco Pietroniro ne s’est pas donné de chance en écopant de cinq punitions consécutives (dix au total) au cours des 20 dernières minutes de jeu.

Si l’écart n’est pas si élevé, c’est en grande partie en raison des prouesses du gardien Philippe Cadorette, qui a, une fois de plus, limiter les dégâts avec plusieurs arrêts de qualité.

Décimée par les blessures et les suspensions, la brigade défensive du Drakkar est à court de munitions et tentera de trouver une solution en prévision du prochain match, de mardi, face aux Remparts à Québec.

 

 

Partager cet article