InnuRassemble: la 5e édition surpasse toutes les attentes

Par 12:00 AM - 20 mars 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La 5e édition d’InnuRassemble a surpassé toutes les attentes du comité organisateur, qui est emballé par l’ampleur et le succès du projet. Plus de 760 jeunes de Baie-Comeau et Pessamit ont participé à l’événement, qui s’est déroulé du 16 au 19 mars.

Roxanne Simard

Cette année, le rapprochement entre les autochtones et non-autochtones s’est fait autour du conte, un thème qui a particulièrement accroché les adolescents de la polyvalente des Baies, de l’école secondaire Serge-Bouchard et de l’école Uashkaikan.

«La cinquième édition est la plus belle, celle qui a touché le plus les élèves et aussi qui a été la plus ancrée dans le volet artistique, qui était le conte», lance Marie-André Dion, animatrice de vie spirituelle et d'engagement communautaire à la Commission scolaire de l’Estuaire, tout sourire.

Les deux artistes invités, le conteur Bryan Perro et le musicien Michel Bordeleau, ont plongé les jeunes dans l’univers artistique du conte. Ceux-ci ont présenté des ateliers ainsi que deux représentations du  spectacle Contes cornus et légendes fourchues, lors des quatre jours d’InnuRassemble.

«Le spectacle était très intéressant. J’ai bien aimé les histoires qui ont été racontées et surtout l’humour qu’il y avait là-dedans», expliquent Naomie Vachon et Christopher Moreau, de l’école Uashkaikan de Pessamit.

Artistes invités

Lors des ateliers, Bryan Perro, conteur, éditeur et auteur des livres Amos Daragon, a présenté son parcours d’écrivain tout en abordant les légendes et le fantastique.

«J’ai participé à InnuRassemble parce que son mandat est de rapprocher plutôt que diviser et que le conte est une de mes passions. C’est un événement fantastique et enrichissant qui tisse des racines entre les peuples et les cultures. On voit que ça marche, ça éloigne des préjugés», lance avec satisfaction M. Perro.

De son côté, le musicien du groupe Les Charbonniers de l’enfer et ancien membre de La Bottine souriante, Michel Bordeleau, a rencontré les jeunes de concentration musique. Il leur a fait expérimenter la podorythmie, puis a parlé de l’origine du folklore québécois.

«C’est l’édition dont nous sommes le plus fiers. Je suis vraiment contente de voir l’expansion du projet et la qualité exceptionnelle des ateliers. Nous avions deux artistes incroyables», précise Marielle-Dominique Jobin, du comité organisateur et responsable des communications au Centre des arts de Baie-Comeau.

Publication des contes

Un projet de publication avec Bryan Perro pourrait se concrétiser avec les 12 contes écrits par les étudiants, lors des ateliers d’InnuRassemble qui ont débuté à l’automne dernier. «J’ai été très surpris par la qualité des contes, c’était grandiose. Les jeunes ont beaucoup de talent et j’aimerais qu’il y ait une suite avec ma compagnie Perro-Éditeur», a-t-il annoncé.

Mme Jobin s’est dite particulièrement heureuse de pouvoir continuer le projet des contes. «Ça va amener une fierté supplémentaire aux jeunes de voir qu’ils sont publiés et ça va leur donner l’occasion de se revoir. Ils se rencontrent depuis le début de l’année, il y a donc un lien qui s’est créé», ajoute-t-elle.

Partager cet article