Route 389: la ville se prononce en faveur du tracé

Par 12:00 AM - 20 mars 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La Ville de Baie-Comeau s’est prononcée en faveur du tracé de la nouvelle route 389, et ce, malgré les contestations des commerçants du Secteur-Est.

Roxanne Simard

Même si la ville de Baie-Comeau affirme comprendre l’inquiétude des commerçants, elle approuve le tracé choisi par le ministère, qui prévoit déplacer les quatre premiers kilomètres de la route 389 sur l’avenue du Labrador.

Selon le maire de Baie-Comeau, Claude Martel, cette nouvelle portion de la 389 est un atout incontournable pour le développement de la ville, surtout dans un contexte où plusieurs promoteurs pourraient être intéressés à s’établir dans le parc industriel Jean-Noël Tessier.

«La position de la ville n’est pas nouvelle. Avec le plan d’urbanisme, c’était prévu de développer le parc industriel à cet endroit, donc c’est important pour nous que ça devienne une route majeure», explique-t-il.

De plus, M. Martel précise que les conséquences économiques seront moindres pour les commerçants, puisque la route continuera d’être utilisée, entre autres par les gens d’Hydro-Québec et les villégiateurs.

Inquiets des conséquences économiques liées à la diminution de près de 10 % de la circulation sur cette  portion de l’actuelle 389, les commerçants avaient demandé à la Ville de se positionner contre le choix de ce tracé.

Chambre de commerce

De son côté, la Chambre de commerce de Manicouagan (CCM) a affirmé qu’elle ne prendrait pas position dans le dossier pour le moment, puisqu’elle ne possède pas suffisamment d’information. Afin d’obtenir un portrait global de la situation, la CCM prévoit rencontrer ses membres et obtenir l’information concernant les impacts économiques possibles pour ainsi prendre position.

La Chambre de commerce a d’ailleurs tenu à préciser qu’elle avait uniquement été informée du projet et que le ministère des Transports ne l’avait jamais consultée concernant les trois tracés.

Partager cet article