Le Drakkar rate son balayage

Par 12:00 AM - 03 avril 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau  – Les Sea Dogs de Saint John ont évité l’élimination, jeudi  soir, quand ils ont pris la mesure du Drakkar par le pointage de 4-2 devant 2 296 amateurs réunis au Harbour Station.

Sandro Célant

Acculés au pied du mur avec un recul de 0-3 dans la série, les locaux ont démontré beaucoup de caractère pour combler un retard de deux buts et sont parvenus à renverser la vapeur pour forcer la tenue d’une cinquième rencontre.

Les Baie-Comois ont pourtant amorcé le quatrième match de la série avec la vitesse de l’éclair en inscrivant deux filets rapides, en 19 secondes d’intervalle, au tout début de la première période.

Le Biélorusse Dmzitry Ambrozheichik a provoqué un revirement dès le départ pour ouvrir la marque après seulement 82 secondes d’écoulées au match avant de voir Jasmin Boutet doubler l’avance des siens, 19 secondes plus tard.

Indiscipline

Les Chiens de la mer ont ensuite profité de l’indiscipline de l’ennemi pour revenir dans le match. Chad Pietroniro a écopé d’une mauvaise punition en territoire adverse et Daniel Del Paggio a capitalisé sur le jeu de puissance pour réduire l’écart à un but.

Les hommes de Ross Yates ont vite créé l’égalité au début du deuxième engagement par l’entremise de l’excellent Nathan Noël, qui a relancé le débat et a permis à son club de retrouver son rythme.

Ce fut ensuite au tour du vétéran de 20 ans, Luca Ciampini, d’écoper d’une mauvaise punition en fin de période et les locaux ont de nouveau répliqué, en avantage numérique, grâce au premier filet de la série du défenseur tchèque Jakub Zboril.

Malgré le recul d’un but, les visiteurs ont bénéficié d’occasions en or, en fin de partie, quand les locaux ont écopé de pas moins de trois infractions consécutives. Blanchi en sept occasions, le jeu de puissance du Drakkar a été incapable d’en profiter. «Des punitions, il y en a eu des deux côtés. Ils ont marqué à deux reprises. Nous avons été incapables de le faire et c’est 3-1 dans la série», a commenté froidement le pilote Marco Pietroniro.

Interrogé sur le départ canon de son équipe, l’entraîneur-chef a reconnu que le scénario initial n’a pas été concluant. «Cela a peut-être été une moins bonne chose pour nous», a résumé le dirigeant qui songe déjà au match numéro 5.

En vitesse

Le capitaine Mark Tremaine a complété le pointage dans un filet déserté…Les joueurs du Drakkar ont bombardé le gardien Sébastien Auger de 18 tirs en troisième période, mais le vétéran de 20 ans, superbe, a refusé de céder…Les deux clubs se retrouveront, samedi après-midi, sur la glace du Harbour Station…

Partager cet article