Les Foreurs évitent l’élimination

Par 12:00 AM - 16 avril 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Les Foreurs de Val-d’Or sont finalement parvenus à renverser la vapeur pour éviter l’élimination, mercredi soir, quand ils ont pris la mesure du Drakkar de Baie-Comeau par le pointage de 4-3, en 2e période de prolongation, sur la glace du centre Henry-Leonard.

Sandro Célant

Acculés au pied du mur, les visiteurs ont fait preuve de beaucoup de détermination et sont parvenus à effacer un recul de 0-3 dans le match pour revenir de l’arrière et ainsi forcer la tenue d’une cinquième rencontre.

C’est un but de Julien Gauthier, en avantage numérique, qui a permis aux hommes de Mario Durocher de casser la glace dans cette série quart de finale. Le numéro 12 s’est emparé d’un retour de lancer pour jouer les trouble-fête.

En avance 3-0 dans la confrontation, les Baie-Comois avaient une occasion en or de clouer le cercueil de leurs adversaires et ont vite démontré leurs intentions au cours du premier engagement.

Inspirés par les prouesses de leur gardien de but Philippe Cadorette (intraitable face aux 16 lancers en sa direction), les locaux se sont forgé une avance de trois buts au cours des 20 premières minutes de jeu.

Le vétéran Maxime St-Cyr a poursuivi sa séquence fructueuse en attaque en inscrivant les deux premiers filets du match (ses 10e et 11e des séries) avant de voir Luca Ciampini tripler l’avance des siens en toute fin d’engagement.

Malgré le recul de trois buts, les visiteurs n’ont pas lâché prise et ont amorcé la deuxième période en force. Les Foreurs ont joué avec l’énergie du désespoir et leurs efforts ont finalement rapporté.

Alexis Pépin est parvenu à percer la muraille de Philippe Cadorette. Son coéquipier Anthony Richard a ensuite profité d’une échappée pour réduire la marque à 3-2 avant la fin du deuxième tiers.

Troisième période

Inspirés par leur remontée, les Valdoriens ont maintenu la cadence, en début de troisième période, et Simon Tremblay a relancé le débat avec le filet égalisateur marqué à la troisième minute de jeu.

Secoué et très nerveux depuis le milieu de la deuxième période, les joueurs du Drakkar ont éprouvé beaucoup d’ennuis à suivre le rythme en troisième période. Heureusement pour eux, Philippe Cadorette a continué de veiller au grain.

Moins occupé devant sa cage, son vis-à-vis Étienne Montpetit s’est bien ressaisi après une vilaine première période et a également réalisé des arrêts importants avant la période de surtemps et durant les deux périodes de prolongation.

En vitesse

Les deux équipes bénéficieront d’un congé aujourd’hui (jeudi)…Elles se retrouveront pour le match numéro 5 prévu, vendredi soir, sur la glace du centre Henry-Leonard…

 

Partager cet article