Les Foreurs forcent la tenue d’un 7e match

Par 12:00 AM - 21 avril 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Les Foreurs de Val-d’Or refusent de mourir et ont forcé la tenue d’un 7e match, lundi soir, quand ils ont doublé le Drakkar par la marque de 4-2 devant 2 568 amateurs réunis au centre Air Creebec.

Sandro Célant

Victorieux dans un troisième match consécutif, les champions en titre de la Coupe du Président ont remis cela devant leurs partisans et n’ont pas tardé à imposer leur rythme.

Les locaux ont ouvert la marque (Simon Tremblay) à la troisième minute de la première période avant de sonner la charge avec une poussée de trois buts sans riposte, en sept minutes d’intervalle, au cours du deuxième engagement.

L’excellent Anthony Richard a doublé l’avance des siens sur le premier tir de la deuxième période avec un lancer qu’aimerait sûrement revoir le vétéran gardien de but Philippe Cadorette.

Double avantage

Les visiteurs ont ensuite bousillé une occasion en or de revenir dans la partie. Bénéficiant d’un double avantage numérique pendant une minute et 56 secondes, le Drakkar a été incapable de capitaliser et en a payé le prix.

Comme il fallait le prévoir, les locaux sont revenus en force, quelques instants plus tard, pour marquer un troisième filet (Shawn Ouellet-St-Amand) qui a fait très mal.

«Nul doute que cela a été un fait saillant de la rencontre. Nous avions une belle chance de revenir dans le match et cela n’a pas marché. C’est du hockey de séries et maintenant, on se concentre sur le match numéro 7», a commenté le pilote Marco Pietroniro.

Les Valdoriens ont ajouté un quatrième but (Jan Mandat) avant de voir les Baie-Comois reprendre vie grâce au filet du Biélorusse Dzmitry Ambrozheichik, en toute fin de deuxième période.

Le capitaine Jérémy Grégoire a enfilé son 9e but des séries, en début de troisième, et le Drakkar a connu ses meilleurs moments de la soirée. Le gardien Étienne Montpetit s’est d’ailleurs signalé à quelques reprises en troisième.

«Les joueurs ont terminé la partie en force et c’est là-dessus qu’il faut bâtir pour le 7e match. Nous menions 3-0 dans la série. C’est maintenant 3-3 et tout peut se produire dans un match ultime», a ajouté le pilote du navire.

 

Photo TC Media – Valérie Maltais

 

Bas de photo : Le vétéran Simon Tremblay des Foreurs a vite ouvert la marque, en première période, pour inspirer son équipe vers un gain de 4-2 et forcer, du même coup, la tenue d’un 7e et décisif match, mardi soir, sur la glace du centre Air Creebec.

Partager cet article