Le délai de vente des maisons diminue à Baie-Comeau

Par 12:00 AM - 05 mai 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau –  Le marché immobilier a connu peu de variations au premier trimestre de 2015, à Baie-Comeau. Le nombre de transactions et le prix médian ont légèrement reculé, mais, bonne nouvelle, les propriétés ont trouvé preneur plus rapidement.

Charlotte Paquet

Selon les données de la Chambre immobilière de Québec, de janvier à mars derniers, 41 maisons ont été vendues. C’est deux de moins que pour la période correspondante en 2014. En moyenne, il aura fallu 130 jours, plutôt que 145, pour assister à un match parfait entre un acheteur et un vendeur.

Quant au prix de vente médian, il est passé de 161 250 $ à 159 950 $. Si l’on se fie uniquement au prix de vente moyen, on assiste à une belle remontée, soit 170 782 $ par rapport à 157 529 $. L’écart important entre les deux valeurs est assez étonnant cette fois-ci, confirme Véronique Pagé, la coordonnatrice aux communications à la Chambre immobilière de Québec.

Selon elle, l’organisme préfère toujours se référer au prix de vente médian, plutôt qu’au prix de vente moyen, puisqu’il est moins influencé par des données extrêmes. Comme elle l’explique, il s’agit que deux ou trois propriétés aient été vendues à un prix très élevé pour influencer le prix moyen à la hausse.

Le prix médian, lui, permet une appréciation de la situation plus juste puisqu’il partage l’ensemble des transactions en deux parties égales, soit 50 % des transactions effectuées à un prix inférieur et 50 % à un prix supérieur. Certaines transactions peuvent même être exclues du calcul afin d'obtenir un prix médian plus significatif. 

Notons que 148 nouvelles inscriptions de maisons à vendre ont été enregistrées au cours des trois premiers mois de 2015, comparativement à 139 un an avant. La Chambre immobilière de Québec compile uniquement les données provenant des ventes par courtiers immobiliers.

Partager cet article