Formule Diaz en tournage à Baie-Comeau

Par 12:00 AM - 19 août 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – L’équipe de l’émission culturelle Formule Diaz, diffusée sur les ondes de Télé-Québec, était de passage à Baie-Comeau le samedi 15 août pour tourner une émission mettant en vedette les artistes et les événements culturels de la Côte-Nord.

Roxanne Simard

Dans la saison deux de Formule Diaz, la Côte-Nord sera l’une des quatre régions du Québec qui auront droit à un épisode complet. Il s’agit de la première visite sur la Côte-Nord de l’animateur Sébastien Diaz.

«Depuis mon émission Voir, j’ai toujours eu un volet régional et j’essaie de sortir et de ratisser large. La Côte-Nord était la seule région qu’on n’avait jamais pu visiter! On aurait aimé ça aller dans plus de villes, surtout jusqu’à Natashquan, mais il a fallu faire un choix, donc on s’est concentrés sur Tadoussac, Baie-Comeau et Sept-Îles», explique Sébastien Diaz.

Cette émission, diffusée le 1er octobre, promet d’être chargée puisqu’elle présentera le Festival de la chanson de Tadoussac, diverses initiatives artistiques baie-comoises, une cinéaste et une sculpteure de Sept-Îles ainsi que deux auteurs-compositeurs-interprètes autochtones de Maliotenam. Tout cela sera ponctué d’entrevues avec des artistes originaires de la Côte-Nord, comme Louis-Jean Cormier, Mara Tremblay et Sylvie Drapeau.

Lumière sur Baie-Comeau

Afin de connaître l’univers culturel baie-comois, Sébastien Diaz a rencontré Marie-Hélène Beaudry, coordonnatrice aux communications aux Centre des arts de Baie-Comeau.

Impliquée dans L’Ouvre-Boîte culturel (OBC) et dans Cinoche, ainsi que comédienne pour Espace K Théâtre et metteure en scène de la troupe de théâtre amateur de l’OBC et du Cégep de Baie-Comeau, Mme Beaudry a servi en quelque sorte de guide pour l’émission.

Questionné sur ce qui l’a frappé de son passage à Baie-Comeau, M. Diaz a répondu sans hésitation qu’il s’agit de l’implication des gens afin de rendre la ville vivante sur le plan culturel.

«C’est l'esprit de collectivité ainsi que l’initiative citoyenne qui me marquent le plus ici. D’ailleurs, beaucoup de mes festivals préférés sont en région parce qu’on voit que les gens mettent leur cœur dans l’organisation. Tout le monde met la main à la pâte et il y a un côté chaleureux», ajoute le passionné de culture.

Ce dernier espère grandement faire connaître les artistes et les événements culturels de la Côte-Nord à travers son émission. «Chaque année, les émissions dont en entend le plus parler sont celles sur les régions!  Donc, on sent qu’il y a un manque de couverture culturelle en région», ajoute Sébastien Diaz.

Partager cet article