Le Drakkar en a plein les bras à Gatineau

Par 12:00 AM - 26 septembre 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Drakkar a très mal amorcé son périple en Outaouais, vendredi soir, quand il s’est incliné par le pointage de 7-1 devant les Olympiques de Gatineau.

Sandro Célant

Victimes d’un quatrième revers d’affilée et toujours en quête d’un premier gain cette saison, les Baie-Comois n’ont tout simplement pas fait le poids face à l’une des équipes de l’heure dans le circuit Courteau.

Victorieux dans un cinquième match de suite, les Olympiques  ont vite donné le ton au match en se forgeant une avance rapide de 2-0 après 20 minutes de jeu. Plus rapides et plus intenses, les locaux ont largement dominé le début de rencontre face à des visiteurs débordés.

Le Drakkar a toutefois pu compter sur un gardien de but alerte, Evegeny Kiselev, bombardé de 24 tirs en première période, mais cela ne fut pas suffisant. Malgré les sept buts contre lui, le cerbère russe n'a abosulement rien à se reprocher dans ce bombardement de 55 lancers.

Inspirés par un tour du chapeau du vétéran Yan Pavel Plante, les hommes de Benoît Groulx ont été en plein contrôle durant toute la rencontre. Vitalii Abramov, Alex Dostie, Anthony Gagnon et Dylan Gallaghan ont complété le festival offensif. La recrue Yan Aucoin (son 1er en carrière dans la LHJMQ)  a sonné la faible riposte des perdants.

Avec cette quatrième défaite consécutive en début de saison, le Drakkar a égalé une ancienne marque d'équipe établie au cours de la campagne 1998-1999. Les matelots du navire tenteront de se reprendre, samedi après-midi, alors qu'ils rendront visite aux Cataractes de Shawinigan. La mission s'annonce loin d'être facile.

 

Photo : Denis Thibault

Bombardé de 55 lancers, le gardien russe Evgeny Kiselev a bien essayé, mais n'a pu limiter les dommages dans ce cuisant revers de 7-1.

Partager cet article