« Je veux que ce soit les membres qui décident » – Marie-Claude Ouellet

Par 12:00 AM - 13 octobre 2015
Temps de lecture :

 

Baie-Comeau – Marie-Claude Ouellet espère représenter le Parti québécois lors de l’élection partielle du 9 novembre dans la circonscription de René-Lévesque. Que l’exécutif local appuie un autre candidat en vue de l’investiture est loin de la freiner. N’était-elle aussi le choix de l’exécutif en 2002?

Charlotte Paquet

Faut-il se souvenir que Mme Ouellet a brigué les suffrages à l’investiture péquiste en 2002 avec l’appui de l’exécutif du comté. Ça ne l’avait pas empêchée d’être défaite par quelques voix. «J’étais le choix des membres de l’exécutif. Ils étaient présents à mon lancement. Être le choix de l’exécutif, ça n’assure rien», lance-t-elle.

Malgré l’appui de l’exécutif local au candidat Martin Ouellet, Mme Ouellet croit en ses chances. « Je ne m’avoue pas vaincue et je veux que ce soit les membres qui décident», insiste celle qui a à cœur le respect de la démocratie et le droit des membres à s’exprimer.

Bloquer l’appauvrissement

Mme Ouellet veut agir pour que la région cesse de s’appauvrir. Elle veut le faire en collaboration avec le milieu. « Au fil des ans, on a installé des choses et là, on est en train de tout défaire ça. On ne peut pas abandonner les régions comme ça. Il y a plein de choses à dire et à faire et j’ai envie de les réaliser », martèle-t-elle en ajoutant que la campagne est une belle occasion de prendre conscience des pertes et des enjeux dans René-Lévesque.

Rappelons que Mme Ouellet a travaillé comme attachée politique de l’ex-député Gabriel-Yvan Gagnon en plus d’être agente de liaison pour le Parti québécois sur la Côte-Nord. Dans son bagage d’expériences de travail, elle a œuvré en développement économique au CLD de Manicouagan et a travaillé à la Corporation des services universitaires du Secteur-Ouest, où elle a été rattachée à la création de la première cohorte en administration des affaires (MBA), toujours la seule à ce jour d’ailleurs. Depuis dix ans, elle occupe un emploi de professionnelle à la Direction de la santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord.

 

Photo : Marie-Claude Ouellet

Crédit : Le Manic

 

Partager cet article