Les appuis se multiplient pour le pavillon de génie civil

Par 12:00 AM - 21 octobre 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La relance du projet de pavillon de génie civil au Cégep de Baie-Comeau obtient plusieurs appuis dans le milieu, dont ceux de la Commission scolaire de l’Estuaire, de la Ville de Baie-Comeau et de la Chambre de commerce de Manicouagan.

Charlotte Paquet

Rappelons que le cégep a récemment déposé au cabinet du ministre responsable de la Côte-Nord, Pierre Arcand, un projet révisé de 7 M$ pour la construction d’un pavillon de génie civil et de locaux multifonctionnels. Il y a deux ans, la première mouture avait été refusée.

Tout en précisant multiplier elle-même les actions pour mousser une formation axée sur les besoins du marché du travail, la commission scolaire se dit convaincue de la valeur ajoutée du projet dans l’offre de formation de la région. Selon elle, cette initiative est porteuse de nouveaux projets permettant d’accroître la qualité et la variété de l’enseignement sur la Côte-Nord.

La Ville de Baie-Comeau joint aussi sa voix au mouvement d’appui en souhaitant que le projet fasse partie des enjeux durant l’élection partielle dans la circonscription de René-Lévesque. Le maire Claude Martel insiste sur son potentiel de retenir les jeunes et d’attirer des étudiants de l’extérieur de la région, une façon de freiner l’exode de la population. L’élu y voit aussi maints autres avantages, que ce soit au chapitre de la création d’emplois, de la stimulation de l’économie et de l’accroissement du savoir.

De son côté, la Chambre de commerce de Manicouagan insiste sur le fait que le projet mérite une attention particulière, surtout dans le contexte économique actuel de la région. Tout en donnant l’opportunité aux entrepreneurs locaux de tirer parti de la construction du bâtiment, une fois réalité, le pavillon permettra de répondre aux besoins importants et en croissance d’une main-d’œuvre qualifiée en génie civil. Cette expertise sera bienvenue dans la réalisation des projets issus du Plan Nord.

 

Photo : Cégep de Baie-Comeau (archive Le Manic)

Partager cet article