Un week-end très pénible pour le Drakkar

Par 12:00 AM - 25 octobre 2015
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le week-end pénible du Drakkar  s’est poursuivi de plus belle, dimanche après-midi, quand il a été blanchi 6-0 par les Saguenéens de Chicoutimi.

Sandro Célant

Lessivés 12-1 par ces mêmes rivaux, deux jours plus tôt à Baie-Comeau, les Baie-Comois n’auront vraiment aucune misère à oublier ce programme double désastreux face aux Bleus.

Tout comme le match de vendredi, les matelots du navire ont bien amorcé la rencontre sans toutefois être en mesure de capitaliser sur leurs chances de marquer.

Leurs adversaires, eux, ont fait l’inverse et n’ont pas tardé à noircir la feuille de pointage face au vétéran gardien Keven Bouchard, victime de trois buts sur les sept premiers tirs en sa direction.

En relève

Le cerbère russe Evgeny Kiselev s’est amené en relève devant le filet, mais pas n’a pas été en mesure de freiner l’hémorragie. Les locaux en ont profité pour ajouter trois autres filets avant la fin du deuxième engagement.

À l’opposé, le gardien des Sags Xavier Potvin (première étoile du match) s’est montré intraitable durant toute la rencontre et a habilement stoppé les 37 lancers des visiteurs.

«C’est difficile de gagner des parties quand on ne marque pas de but. La situation a été différente de l’autre côté, mais il ne faut pas s’apitoyer sur notre sort et continuer de travailler en équipe pour s’en sortir», a résumé le pilote Marco Pietroniro qui a refusé de jeter le blâme sur ses deux hommes masqués.

Dominés outrageusement 18-1 par les Saguenéens dans la colonne des buts marqués, le Drakkar a tout de même eu l’avantage 79-58 au chapitre des tirs au but au cours de ces deux affrontements. Voilà des statistiques qui ne mentent pas.

En vitesse

Marco Pietroniro a quitté le navire après la rencontre et sera absent pour les deux prochaines semaines en raison de sa présence au Défi mondial des Moins de 17 ans tout comme son défenseur recrue Yan Aucoin…Chassé du match vendredi, le vétéran Nicolas Leblond a écopé d'une partie de suspension pour son altercation physique avec un officiel…Du côté de Simon Chevrier (jugé agresseur et chassé du match de vendredi), les dirigeants ont visionné la séquence pour annuler le code imposé.  Le numéro 28 a finalement été blanchi…Victimes d’un 11e revers à leurs 14 premières sorties, les joueurs du Drakkar joueront leur prochain match, le 30 octobre, face aux Olympiques de Gatineau…

Partager cet article