La députée Gill réagit au discours du Trône

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet

Baie-Comeau – Les grands principes énoncés par le gouvernement libéral lors du récent discours du Trône plaisent à Marilène Gill, même si elle constate que le Québec demeure à l’écart des priorités canadiennes.

La députée bloquiste de la circonscription de Manicouagan remarque que rien n’a été dit pour solutionner le déséquilibre fiscal qui s’accroît entre le fédéral et le Québec. Cette situation «risque de condamner les Québécoises et les Québécois à des décennies d’austérité économique», craint-elle.

Mme Gill dit aussi vouloir s’assurer que les compétences provinciales ne seront pas bafouées dans le programme de modernisation des infrastructures planifié par Ottawa, comme ce fut déjà le cas par le passé.

Du côté du programme de l’assurance-emploi, l’éternel cheval de bataille du Bloc québécois, la députée dénonce que ses surplus servent à financer d’autres programmes et à équilibrer le budget. Selon elle, rien n’indique l’intention du premier ministre Justin Trudeau de régler ce dossier pour de bon.

Le Bloc québécois se dit prêt à travailler avec le gouvernement pour trouver des solutions aux problèmes qui affectent le Québec. «Entre autres, en ce qui concerne les questions de développement économique, des mines, de l’énergie renouvelable, des infrastructures portuaires et des pêcheries qui ont été brièvement évoquées lors du discours du Trône», précise encore Mme Gill.

Regardez le discours du Trône ici:

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des