L’immunothérapie promet pour le cancer du poumon

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet

Baie-Comeau – Une nouvelle forme de traitement contre le cancer est offerte à l’Hôpital Le Royer de Baie-Comeau depuis la fin du mois d’août. Considérée comme révolutionnaire, l’immunothérapie est actuellement bénéfique pour une poignée de patients combattant un cancer du poumon.

Le département d’oncologie chez nous est desservi par des oncologues de Rimouski . Or, l’immunothérapie est offerte là-bas depuis près de trois ans sur la base d’un protocole de recherche avec la compagnie pharmaceutique Bristol-Myers  Squibb. Le fabricant a accepté d’élargir l’expérimentation jusqu’à Baie-Comeau.

Ce ne sont cependant pas toutes les personnes aux prises avec un cancer pulmonaire qui y ont accès. Il s’agit  de patients ciblés, qui sont au nombre de trois pour le moment.

Disponibles sur le marché québécois depuis environ quatre ans, les traitements d’immunothérapie sont basés sur des agents qui se présentent sous la forme d’anticorps. «Ce sont des anticorps qui sont humanisés de plus en plus et ça agit en modifiant le système immunitaire du patient pour que son propre système combatte les cellules cancéreuses», explique le Dr Jean-Christophe Carvalho, directeur des services professionnels au Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent.

Le nouveau traitement est d’autant mieux accueilli lorsqu’on sait que la chimiothérapie, offerte à Baie-Comeau, contient des agents toxiques qui créent des dommages collatéraux en tuant aussi de bonnes cellules, poursuit le médecin.

Stabiliser, voire régresser

Le nivolumab est l’agent actif faisant partie de l’étude sur le cancer du poumon. En quelques années d’expérimentation à Rimouski, les résultats sont très prometteurs. Dans les faits, grâce à l’immunothéraphie, le cancer va se stabiliser ou même régresser.

«Les résultats sont décrits comme une révolution» – Dr Carvalho.

Jean-Louis Michaud, le premier patient traité au nivolumab à Baie-Comeau, est bien placé pour constater les bénéfices de l’immunothérapie. Après avoir vu son cancer progresser régulièrement depuis son diagnostic mai 2014, il a récemment reçu de bonnes nouvelles. Ses derniers examens de suivi ont révélé une amélioration de son état.

«Vous allez voir exploser dans les prochaines années plein de traitements d’immunothérapie pour des cancers et d’autres types de maladies. L’immunothérapie, c’est comme si on modifie nos propres défenses et ça vient dire au corps humain ces cellules-là, attaque-les avec les globules blancs», martèle le Dr Carvalho. Ce traitement révolutionnaire peut cependant avoir un coût très élevé tout dépendant des doses administrées. Pour le moment, c’est le fabricant qui l’assume.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des