Des démunis repartent heureux avec leur panier de Noël

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet

Baie-Comeau – Le Comptoir alimentaire L’Escale et ses bénévoles ont récemment fait bien des heureux avec la distribution de 265 paniers de Noël à des personnes et des familles démunies du Secteur-Ouest de Baie-Comeau. C’est deux de moins qu’en 2014.

Selon la directrice générale de l’organisme, Guylaine Tremblay, il n’est pas toujours facile pour les personnes qui en arrachent financièrement de se présenter dans un lieu public comme le Centre Laflèche, où s’effectuait la distribution des paniers le samedi 12 décembre, pour aller prendre possession de cette aide alimentaire. Parfois, dit-elle, des gens vont préférer s’en priver.

Le Manic s’est rendu sur place le jour J, histoire d’obtenir quelques commentaires. «Ça nous aide beaucoup. On arrive serrés dans le mois et c’est le fun d’avoir du dépannage», ont souligné Claudine, maman de deux jeunes enfants, et Christian. Leur petite famille recevait son troisième panier de Noël en autant d’années.

Parfois, la vie met sur notre route des épreuves qui ont une incidence sur notre santé financière. C’est le cas d’Isabelle, qui faisait la file pour recevoir son panier de Noël, le deuxième en deux ans. «J’ai connu un coup dur depuis deux ans. Je me suis séparée et j’ai changé de ville. J’étais en Mauricie avant», explique la maman d’un enfant.

«J’ai pas de job»

«J’ai pas de job. J’ai fini l’an passé. J’étais à Québec. C’est là que je me suis séparé et j’ai mes trois enfants à toutes les fins de semaine», raconte pour sa part Patrice, interpellé dans la longue file de personnes en attente de recevoir leurs boîtes et sacs de victuailles.

Pendant ce temps-là, Vanessa se préparait à quitter le Centre Laflèche avec un panier d’épicerie rempli de nourriture. Elle reçoit cette aide pour une deuxième année. «J’ai été obligée de quitter mon emploi, car il y a des suspicions d’autisme pour mon fils. L’argent que je ne mets pas sur la bouffe, je le mets pour des cadeaux de Noël», raconte la mère de deux jeunes enfants.

Léon a aussi obtenu un panier de Noël cette année, tout comme en 2013. L’an dernier, il a sauté son tour. «Je suis sur le chômage depuis avril et j’ai trois enfants», explique-t-il.

Monique est parmi les personnes qui sont reparties avec un panier et le sourire accroché au visage. «J’en reçois depuis plusieurs années, mais je n’abuse pas. L’an passé, je n’en ai pas demandé. Quand on n’en a pas besoin, on n’en a pas besoin», dit-elle, reconnaissante envers le travail du Comptoir alimentaire L’Escale et de ses bénévoles.

Secteur-Est

Dans le Secteur-Est de Baie-Comeau, la distribution des paniers de Noël aux personnes démunies est l’affaire des Chevaliers de Colomb du Conseil 3094.

La livraison s’est déroulée le dimanche 13 décembre. Au total, 55 paniers ont fait le bonheur des gens qui les ont reçus. «On donne quatre boîtes par personne. Pour les familles, on en donne plus», indique Jean Gauthier, Grand chevalier au sein de l’organisme, en insistant sur la quantité élevée de nourriture par boîte.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des