Deux buts en 20 secondes coulent le Drakkar

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Deux buts en 20 secondes coulent le Drakkar
????????????????????????????????????

Baie-Comeau – Victime d’un 13e revers consécutif, le Drakkar a de nouveau été dans le coup face aux Remparts de Québec, dimanche, mais n’a pu éviter de s’incliner par le pointage de 4-3.

Sandro Célant

En avance 3-2 au début du troisième engagement, les locaux semblaient en contrôle avant de voir les choses s’écrouler à la huitième minute de jeu du dernier tiers.

Les Remparts ont capitalisé avec deux buts rapides (20 secondes d’intervalle) ont qui ont fait très mal. «Encore une fois, les petits détails viennent modifier le scénario, car les gars ont travaillé fort», a avoué l’entraîneur-chef Marco Pietroniro.

Pour un troisième match d’affilée, les Baie-Comois ont offert une bonne opposition à leurs adversaires, mais éprouvent encore des ennuis à bien s’impliquer durant 60 minutes complètes.

Nerveux

«Le contexte n’est pas facile. Quand le match devient serré, les joueurs deviennent nerveux avec la rondelle et les revirements se produisent. Il n’y a pas de secret, il faut continuer de travailler sans relâche».

Malgré la marque finale, Pietroniro a constaté une meilleure cohésion globale au sein de sa troupe et ce, même si plusieurs nouveaux visages se sont greffés à l’alignement.

«Les nouveaux joueurs veulent se faire justice. Les autres veulent conserver leur place et c’est positif. II reste quelques jours avant la fin de la période des transactions. Nous serons mieux fixés par la suite».

Le pilote du navire a également reconnu que des joueurs avaient tendance à étirer leur présence sur la patinoire. «Ce ne sont pas nos jeunes, mais plutôt des vétérans. Notre numéro 19 (Matt Jones) veut régler tous nos problèmes, mais ce n’est pas de cette façon que cela fonctionne. Nous allons remédier à la situation», a assuré le dirigeant.

En vitesse

Tobie Paquette-Bisson, Fabrizio Ricci et Matteo Pietroniro ont touché la cible pour le Drakkar…La recrue D’Artagnan Joly a de nouveau bien fait avec deux mentions d’aide…Obtenu des Voltigeurs de Drummondville par voie de transaction, le colosse Justin Doucet (6 pieds, 5 pouces, 227 livres) n’était pas en uniforme. Il rejoindra ses nouveaux coéquipiers lundi…Le Drakkar jouera son prochain match, jeudi, face aux Saguenéens à Chicoutimi.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des