Assistance technique en pharmacie : les 16 étudiantes passent à l’étape du stage

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 18 février 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La Manicouagan s’enrichira bientôt de 16 nouvelles assistantes techniques en pharmacie. Elles viennent de compléter leur formation théorique de 945 heures et amorceront bientôt le stage de six semaines qui leur permettra de recevoir leur diplôme.

La formation professionnelle d’assistance technique en pharmacie est offerte grâce au Service aux entreprises de la Commission scolaire de l’Estuaire (CSE).

Les finissantes de Baie-Comeau font partie de la deuxième des trois cohortes à être formées sur la Côte-Nord. Déjà 11 personnes l’ont été à Forestville en 2014-2015. D’autres le seront ultérieurement à Sept-Îles, où se retrouvera d’ailleurs l’équipement acquis par la CSE. Le fait de limiter le nombre de cohortes vise à éviter de saturer le marché.

Pour le Service aux entreprises de la CSE, la concrétisation de cette offre de formation représente l’aboutissement de nombreuses années de démarches, dont plusieurs avaient avorté avec des commissions scolaires dispensant le cours au Québec. La réussite nord-côtière est rendue possible grâce à une entente intervenue avec la Commission scolaire des Chênes, dans la région de Drummondville.

Besoin exprimé

La mise en place du programme d’études menant à un diplôme de formation professionnelle en assistance technique en pharmacie découle du manque de main-d’œuvre qualifiée dans ce domaine sur la Côte-Nord et d’une demande du milieu, notamment du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS). Le constat qui avait été fait indiquait que des gens quittaient la région pour se former, mais n’y revenaient pas ensuite.

Coordonnatrice du Service aux entreprise, Line Bonneau est plus que fière de l’arrivée prochaine sur le marché du travail des finissantes. Elle salue d’ailleurs le travail colossal de recherche effectué par les deux enseignantes, Lise Rousseau et Mélissa Deschênes, qui a permis d’offrir une formation de qualité aux étudiantes.

Partager cet article