Une 10e défaite de suite pour le Drakkar

Par Sandro Célant 12:00 AM - 20 février 2016
Temps de lecture :
Malgré les nombreux arrêts du gardien Antoine Samuel, le Drakkar n'a pu freiner l'élan victorieux des Cataractes.

Inspiré de nouveau par le trio de Gabriel Fortier, Ivan Chekhovich et Nathan Légaré, le Drakkar a signé une victoire serrée de 4-3, mardi soir, sur l’Armada de Blainville-Boisbriand. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – La série noire du Drakkar s’est poursuivie de plus belle, vendredi soir, quand il s’est incliné par le pointage de 4-1 devant les Cataractes de Shawinigan.

Sandro Célant

Victimes d’un 20e revers à domicile depuis le début du calendrier, les Baie-Comois ont tout de même tenu leur bout face à l’un des meilleurs clubs du circuit Courteau, qui a su capitaliser avec son avantage numérique.

Bénéficiant de six jeux de puissance au cours des deux premiers engagements, les visiteurs en ont profité au maximum en touchant la cible à quatre reprises pour donner le ton à ce 36e triomphe de la saison.

Les vainqueurs ont marqué deux fois en première période, deux fois en deuxième avant de voir les locaux casser la glace, au dernier tiers, alors qu’ils bénéficiaient, à leur tour, de l’avantage d’un homme.

Unités spéciales

Les unités spéciales ont retenu l’attention. Les cinq buts de partie ont été inscrits lors de supériorités numériques. «C’est un fait saillant du match. Quatre buts sur quatre jeux de puissance et cela a fait la différence. Dommage, pour une fois, nous n’étions pas dans le négatif à forces égales», a commenté l’entraîneur en chef Marco Pietroniro.

Le pilote du navire a tout de même retenu du positif considérant l’alignement qu’il avait sous la main avec seulement 19 matelots en uniforme à la suite du retrait volontaire des vétérans de 20 ans, Fabrizio Ricci et Matthieu Desautels.

«Ils sont conscients qu’ils doivent en donner plus. Ce sont nos vétérans et ils devraient montrer l’exemple. Il nous reste peu de temps pour améliorer les choses et c’est à eux de voir s’ils veulent continuer», a ajouté le dirigeant qui espère que le message sera compris.

Comble de malheur, le Drakkar a appris une autre mauvaise nouvelle avec la perte de son meilleur franc-tireur, l’Américain Matt Jones (victime d’une fracture à un poignet), qui vient de voir sa saison prendre fin.

En vitesse

Nicholas Welsh, Brandon Gignac, Alexis D’Aoust et Anthony Beauvillier ont marqué pour les gagnants, qui ont procuré une première victoire à leur nouvel entraîneur-chef Claude Bouchard…Matteo Pietroniro a sonné la riposte du Drakkar, qui recevra la visite des Saguenéens de Chicoutimi samedi après-midi…

Partager cet article