Le Drakkar a chèrement vendu sa peau

Par Sandro Célant 12:00 AM - 24 février 2016
Temps de lecture :
????????????????????????????????????

L’attaquant Antoine Girard y est allé d’un superbe effort individuel pour créer l’égalité 1-1 en deuxième période. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Malgré un 12e revers d’affilée, le Drakkar a chèrement vendu sa peau, mardi soir, quand il s’est incliné 5-4, en tirs de barrage, devant les Huskies de Rouyn-Noranda.

Sandro Célant

Le moins que l’on puisse dire, c’est que David a su tenir tête à Goliath lors de ce duel partagé, qui n’a guère été facile pour l’équipe de tête qui reprend l’exclusivité du premier rang au classement général.

Les Huskies sont repartis avec les deux points, mais ont fait face à des adversaires coriaces, qui ont eu le mérite de ne jamais abandonner pour forcer la tenue d’une période de prolongation et de fusillade avant de déclarer un vainqueur.

Tirant de l’arrière 4-3 avec moins de cinq minutes à faire au temps réglementaire, les locaux n’ont pas lâché prise et ce, malgré toutes les infractions signalées à leur endroit.

Filet égalisateur

Le vétéran défenseur Samuel Thibault a soulevé la foule du centre Henry-Leonard quand il a inscrit le filet égalisateur avec seulement 80 secondes à écouler à la troisième période alors que son équipe venait juste de tenir le coup à un 9e désavantage numérique.

Personne n’a réussi à se démarquer en prolongation avant de voir la troupe de l’entraîneur-chef Gilles Bouchard se faufiler lors des tirs de barrage avec un but marqué (Francis Perron) contre aucun pour les joueurs du Drakkar.

«Les gars ont travaillé fort pendant trois périodes et n’ont jamais abandonné et c’est ce qu’on leur a demandé. Ce n’est qu’une partie, mais il y a de bonnes choses à retenir de cette partie», a commenté l’entraîneur-chef par intérim Steve Ahern.

Le dirigeant a fort apprécié l’implication de ses protégés. «Un autre élément positif, à la fin du match, nous n’avons même pas eu besoin de parler aux gars. Ils se sont parlé entre eux et se sont motivés. On a même vu des joueurs se lever dans le vestiaire et il faut bâtir là-dessus».

En vitesse

Timo Meier, Anthony-John Greer, Gabriel Fontaine et Jean-Christophe Beaudin ont touché la cible pour les gagnants à l’occasion de jeux de puissance (4 en 9)…Mikael Sabourin (son 1er en carrière dans la LHJMQ), Vincent Deslauriers et Jordan Martel ont inscrit les autres filets du Drakkar (0 en 6) qui a marqué tous ses buts à forces égales…Les matelots du navire reviendront devant leurs partisans, jeudi soir, pour accueillir la visite du Titan d’Acadie-Bathurst…

Partager cet article