Le Drakkar termine bien son voyage

Par Sandro Célant 12:00 AM - 13 mars 2016
Temps de lecture :

Première étoile du match, le vétéran Vincent Deslauriers a donné le ton en attaque avec deux buts et une mention d’aide.

Baie-Comeau – Le Drakkar adore jouer sur la glace du Centre Vidéotron et l’a prouvé de belle façon, dimanche après-midi, quand il a renversé les Remparts de Québec par le pointage de 7-4 devant une impressionnante foule de 17 625 spectateurs.

Sandro Célant

Il s’agissait seulement d’une quatrième victoire à l’étranger pour les matelots du navire, mais une deuxième à Québec cette saison. Ce triomphe permet, du même coup, à la troupe locale de mettre un terme à une série de six revers d’affilée.

Les visiteurs ont pourtant amorcé le match modestement et ont vu les Remparts se forger une avance rapide de 2-0 face au gardien recrue Mathieu Paradis, qui a vite été remplacé par Bo Taylor.

Le meilleur marqueur du Drakkar, Vincent Deslauriers, a cassé la glace avec son 17e filet de la campagne. Auteur de deux buts et une mention d’aide, le numéro 47 a donné le ton à l’offensive des siens.

Troisième période

Le défenseur Samuel Thibeault a relancé le débat à deux partout au deuxième tiers. La troisième a été très animée sur le plan offensif avec sept buts marqués, dont cinq par le clan nord-côtier.

Pour la première fois de la saison, le Drakkar a inscrit sept buts dans un même match. Blanchi à ses 14 dernières tentatives avant la rencontre, le jeu de puissance a débloqué avec trois buts en quatre opportunités.

La recrue Antoine Girard (un but, une passe) a également bien fait dans ce 11e gain de la campagne. Matthieu Desautels, Fabrizio Ricci et Raphaël Santerre (filet désert) ont aussi touché la cible.

En vitesse…

Les vainqueurs, qui ont chassé du match leur ex-gardien de but Evgeny Kiselev après leur quatrième filet, ont dominé 31-27 au chapitre des lancers…Les hommes de Steve Ahern n’auront pas trop de temps pour savourer ce rare triomphe…Ils seront de retour devant leurs partisans, lundi soir (19 h 3), pour recevoir le Phoenix de Sherbrooke. Il s’agit de la reprise du match du 3 février dernier annulé en raison de bris électrique signalé au centre Henry-Leonard…

Partager cet article