Un deuxième gain de suite pour le Drakkar

Par Sandro Célant 15 mars 2016
Temps de lecture :
????????????????????????????????????

Le jeu de puissance du Drakkar a débloqué avec sept buts sur les neuf marqués au cours des deux dernières victoires à domicile. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Le Drakkar  a salué son retour à la maison sur une note gagnante, lundi soir, quand il a pris la mesure du Phoenix de Sherbrooke par le pointage de 5-2 devant 1 976 amateurs présents au centre Henry-Leonard.

Sandro Célant

Victorieux dans un deuxième match de suite pour l’une des rares fois de la saison, les Baie-Comois ont poursuivi sur leur lancée de la veille (gain de 7-4 à Québec) et ont imposé leur loi devant leurs partisans.

Avec une marque égale de 2-2 après 20 minutes de jeu, les locaux ont profité de leur jeu de puissance pour y aller d’une explosion de trois filets sans riposte au deuxième tiers, dont deux de la part du vétéran défenseur de 20 ans Matthieu Desautels.

Forts d’une avance de trois buts, les matelots du navire ont su conserver leur priorité de belle façon en troisième période. Bombardé de 17 rondelles, le gardien de but Bo Taylor a également eu son mot à dire avec plusieurs arrêts importants.

Retiré du match après les deux premiers buts adverses, le numéro 33 s’est bien repris dès son retour au jeu. «Personnellement, je ne lui ai pas trop parlé, car je n’étais pas très content. Je dois un gros merci à Matteo Pietroniro, qui a su le résonner pour le ramener dans le match et les choses ont bien été par la suite», a avoué l’entraîneur-chef par intérim Steve Ahern.

Nouveau visage

Avec 12 buts marqués en deux parties et six réussis à l’aide de son avantage numérique, le Drakkar vient de présenter un tout nouveau visage. «C’est difficile à comprendre. Nous n’avons pas eu d’entraînement,  ni de séquence vidéo, mais les gars s’amusent sur la patinoire», a résumé le directeur-gérant.

Toujours en mode évaluation pour la saison prochaine, le dirigeant aime bien ce qu’il voit. «Les joueurs travaillent en unité. Oui, il y a des erreurs, mais quand tu travailles, c’est toujours plus acceptable et c’est bon signe. Nous avons gagné devant plus de 17 000 personnes dimanche. Ce soir, il y en avait près de 2 000 pour un lundi, ce qui est excellent».

Jordan Martel (un but, deux passes), Vincent Deslauriers et Fabrizio Ricci (un but, deux passes) ont inscrit les autres buts des vainqueurs, qui ont vengé leur échec de 6-1 subi, vendredi dernier, à Sherbrooke. Daniel Audette et Carl Neil ont sonné la riposte des perdants.

Le Drakkar disputera son prochain match, vendredi soir, alors qu’il rendra visite aux Saguenéens de Chicoutimi sur la glace du centre Georges-Vézina.

Partager cet article