Le Drakkar dresse le bilan de la pire saison de toute son histoire

Par Sandro Célant 12:00 AM - 22 mars 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La direction du Drakkar n’a pas perdu de temps à dresser le bilan de sa 19e campagne, la pire de toute l’histoire de la concession.

Les dirigeants ont convié la presse, lundi après-midi, pour survoler les derniers mois de cette saison difficile, qui a toutefois pris fin sur une note plus heureuse avec une séquence de quatre victoires d’affilée.

Avec un bilan officiel de 14-49-2-3 et un total de 33 points, le Drakkar a marqué les annales avec cette modeste récolte, qui a empiré celle de 34 points (12-46-6-4) obtenus au cours de la campagne 2010-2011.

Incapable d’obtenir des résultats pendant une bonne partie de la saison, le navire n’a jamais été en mesure de prendre sa vitesse de croisière, ce qui a mené à une série de transactions en décembre et janvier avant le congédiement de Marco Pietroniro, le 22 février.

« Il est important avec un groupe de joueurs que l’entraîneur-chef et ses adjoints soient vraiment de bons leaders. Dans la société d’aujourd’hui, les jeunes ont besoin de modèle pour les guider et ont besoin d’encouragement pour se développer et atteindre les objectifs d’équipe », a précisé le DG Steve Ahern.

Moyenne de .500

Le dirigeant a pris la relève derrière le banc et son arrivée a permis de montrer un visage plus solide et plus encourageant dans le dernier droit du calendrier, qui a vu la formation compiler un bilan de 6-6-0-1 (moyenne de .500) en 13 parties.

« Dans le dernier mois, nous avons été en mesure de corriger plusieurs éléments et ces 13 matchs ont aussi permis aux jeunes de prendre de l’expérience et de la confiance, des éléments très importants pour la prochaine saison ».

Steve Ahern a d’ailleurs insisté sur des notions bien précises dans le choix éventuel de son futur entraîneur. « Je veux quelqu’un qui a de la fougue derrière le banc, qui communique bien et qui peut « challenger » les joueurs de la bonne façon », a-t-il ajouté en ne précisant aucune date dans une annonce officielle.

Repêchage

La direction du club a vite tourné la page et songe maintenant à la saison 2016-2017, qui sera cruciale dans le processus de reconstruction. Le Drakkar devrait avoir de bonnes minutions pour l’avenir.

Avec trois choix de première ronde à l’encan de 2016, l’équipe parlera quatre fois parmi les 20 premières sélections. Il y a également le repêchage européen dans lequel le navire choisira au second rang à l’échelle canadienne.

« Il s’agit de choix déterminants et il faudra bien faire le travail. Nous avons également d’autres bons espoirs (dont l’attaquant Adam Capanelli) qui pourraient se joindre à nous et l’avenir s’annonce très intéressant ».

En vitesse

Les 2 580 amateurs présents (meilleure foule de la saison) lors du dernier match de la saison garderont un excellent souvenir à la suite de cette remontée spectaculaire du Drakkar qui tirait de l’arrière 4-0 face aux Sags…Appelé en relève de Bo Taylor, le gardien baie-comois Vincent Bilodeau a également vécu un grand moment avec cette 1re victoire en carrière dans la LHJMQ…Au niveau de l’assistance, le Drakkar a accueilli un total de 62 166 amateurs pour une moyenne de 1 826 personnes par partie…Dans le contexte économique actuel et tenant compte des difficultés du club sur la patinoire, les responsables se montrent tout de même satisfaits.Le Drakkar a tenu son traditionnel 5 à 7 de fin d’année, lundi soir, et a profité de l’occasion pour souligner la fin de la carrière junior de Fabrizio Ricci et Matthieu Desautels en plus d’honorer le gardien de but Antoine Samuel à titre de joueur le plus utile à son club de même que le défenseur Matteo Pietroniro sélectionné comme la recrue par excellence au sein de l’équipage pour la saison 2015-2016.

Partager cet article