Des Lebelois en arrachent avec la neige dans leur cour

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 23 mars 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Seize citoyens de Pointe-Lebel ont reçu un constat d’infraction sous forme d’avertissement, à la suite de l’importante bordée de neige du 15 mars. La municipalité les avertit que la prochaine fois, leur non-respect de la réglementation municipale leur vaudra non pas un simple avertissement, mais bien une amende de 480 $.

« Quand on parle avec des chiffres, souvent, les gens comprennent », lance le maire Normand Morin. « L’hiver est fini, mais on garde leurs noms pour les prochains hivers », ajoute-t-il.

Dans les faits, plusieurs des contrevenants ont été surpris à stationner leur véhicule dans la rue, face à leur entrée d’auto, afin d’obliger la niveleuse à le contourner et ainsi éviter de se retrouver avec un banc de neige à pelleter ou à souffler.

D’autres citoyens ont soufflé leur neige dans la rue, de part et d’autre de leur entrée. Dans au moins un cas, un Lebelois a littéralement dirigé le cornet de sa souffleuse en direction de la rue. C’est arrivé dans le Parc Langlois, indique le maire Morin.

L’élu déplore que les messages transmis à la population par l’entremise d’un système téléphonique ou encore par Le Clapotis, le journal municipal, ne passent pas pour certains. Ils ne sont pas pris au sérieux. Selon M. Morin, quand des gens auront à acquitter une facture de 480 $, ils comprendront peut-être.

Caméras installées

Dans un autre dossier, les motoneigistes et les quadistes qui circulent sans droit sur les propriétés des agriculteurs de Pointe-Lebel n’ont qu’à bien se tenir puisque ces derniers installeront bientôt de caméras de surveillance afin de protéger leurs installations et leurs récoltes à venir.

C’est ce que le maire Morin a appris lors d’une réunion tenue avec des producteurs, la semaine dernière. Dans les faits, les photos et les vidéos captées par les caméras pourront aider les policiers de la Sûreté du Québec à retracer les auteurs de dommages effectués éventuellement aux propriétés.

Un comité de travail sera formé afin de réunir les agriculteurs et les adeptes de véhicules hors route qui circulent à Pointe-Lebel. « La municipalité veut aussi faire des campagnes de sensibilisation pour que chacun comprenne les problèmes de l’autre », ajoute le maire.

Partager cet article