Nathalie Cormier empoche 1 M$ et gâte ses proches

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 14 avril 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – « Quand toute ma gang est bien, je suis bien aussi. » Celle qui tient ces propos, c’est Nathalie Cormier, la nouvelle gagnante de 1 M$ à la loterie, qui a profité de cette manne inespérée pour gâter ses proches.

Mme Cormier, une résidente de Ragueneau, a eu la main heureuse lors du tirage de l’Extra du samedi 26 mars dernier. Pendant quelques jours, elle a ignoré sa chance incroyable puisque, fidèle à son habitude, elle a fait vérifier son billet du samedi en validant sa combinaison pour le tirage du mercredi suivant au Dépanneur G.L. de Ragueneau.

Quand la caissière lui a mentionné que son billet était gagnant de 1 M$, Mme Cormier n’a pu faire autrement : elle a sauté derrière le comptoir. Rapidement, elle a informé ses trois filles et son mari de la bonne nouvelle.

« On a séparé l’argent dans la famille. On a donné une couple de 100 000 $ », raconte l’heureuse gagnante. À 51 ans, cette conductrice de camion à l’emploi de l’entrepreneur général Munger inc. n’a pas l’intention de prendre sa retraite. Elle se trouve trop jeune.

Avec son argent, la gagnante a entrepris de rembourser ses dettes. Elle se garde aussi un beau coussin pour voir venir. « Avec ce qu’il me reste, ce n’est pas assez pour arrêter de travailler. C’est juste bien pour ne pas en manquer et pour être à l’aise pour un bout », déclare-t-elle d’un ton joyeux.

De retour du Cuba

Nathalie Cormier est revenue dimanche d’un voyage à Cuba avec son mari, deux de ses filles et son beau-père. Ce voyage, qui était planifié depuis un certain temps, est tout de même tombé très à point. Il a permis à la famille tissée très serrée de célébrer l’heureux événement et de décanter la nouvelle d’une certaine façon aussi.

La visite de la gagnante au bureau de Loto-Québec, pour réclamer son prix, n’est d’ailleurs pas passée inaperçue. « L’esprit de famille et la joie de vivre régnaient au salon des gagnants de la Vieille Capitale! Ça sentait le bonheur, on sentait la famille soulevée par un vent d’euphorie. Mme Cormier ne cessait de répéter : “J’ai un million de dollars dans les mains!” », a raconté Marie-Claude Rivest, une employée de Loto-Québec.

Partager cet article