« Sur le pouce » visite trois casse-croûte de la Manicouagan

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 25 avril 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La cinquième et dernière saison de l’émission Sur le pouce vient d’être lancée sur la chaîne Évasion et, pour la première fois depuis le début de série, la Manicouagan y sera à l’honneur.

Le jeudi 9 juin, à 19 h, (en rappel le 11 juin à midi), l’animateur Benoît Roberge, entraînera les téléspectateurs dans les trois endroits qu’il a visités lors de son passage en région en juillet 2015, soit la Cantine Armande de Chute-aux-Outardes, le restaurant Balbuzard du Camping de la Mer à Pointe-Lebel et la Microbrasserie St-Pancrace à Baie-Comeau.

« Avec l’émission , on fait les casse-croûte au Québec. On va à la rencontre des gens pour goûter à leurs spécialités. On ne donne pas de notes. On recherche plutôt le plaisir, surtout lié aux rencontres qu’ont fait. On s’est toujours permis de faire des microbrasseries puisqu’on y mange rapidement », explique Benoît Roberge au bout du fil.

La tournée

De son périple dans la Manicouagan, l’animateur dit en garder de beaux souvenirs. À la Cantine Armande, les téléspectateurs le verront jaser avec la fondatrice, Armande Deschênes, sur place avec sa famille lors du tournage. Trois générations sont réunies. « Ce qui donne la couleur à l’émission, c’est que pendant qu’on est là et qu’on parle, avec les yeux humides, elle nous dit qu’elle s’ennuie des clients de ses 20 ans », affirme-t-il.

À l’intérieur du menu de l’établissement de la rue Vallilée, Benoît Roberge retient comme spécialités dignes de mention le fameux chicken boum et la poutine au fromage râpé plutôt qu’en grain.

Après Chute-aux-Outardes, l’équipe de tournage s’est dirigée vers Pointe-Lebel pour s’arrêter au Balbuzard. « C’est plus particulier, car on est sur un terrain de camping, donc il y a davantage de clients campeurs », admet Benoît Roberge, qu’on verra notamment siroter un café avec le propriétaire, Oscar Gagné, et jouer une partie de poches.

L’animateur souligne que le Balbuzard fait son pain de ménage et que ce pain est d’ailleurs utilisé dans les clubs sandwichs. Les cupcakes et la guedille au poulet sont deux autres mets qui retiennent son intérêt.

La Microbrasserie St-Pancrace est le dernier arrêt de l’équipe de pour l’émission consacrée à la Manicouagan. Et quel arrêt, selon Benoît Roberge. La qualité de la nourriture servie l’a ravi. Il fait notamment référence à la dalle sur laquelle se trouvait de la terrine de bleuet, du turbot mariné et des bourgots en saumure.

Des propriétaires de la St-Pancrace, il en parle comme des « jeunes qui reprennent un peu à leur façon plein de trucs santé ».

Fait à noter, la saison 2016 de l’émission diffusée sur Évasion donnera aussi une vitrine à des casse-croûte des MRC de Sept-Rivières et de la Minganie.

Guide Sur le pouce

Le Guide Sur le pouce sera publié au début mai. Il rassemble tous les établissements visités par Benoît Roberge au cours des cinq saisons de l’émission.

Pas moins de 165 d’endroits du Québec où l’on mange sur le pouce y sont répertoriés. Pour chacun, on y retrouve l’adresse, un court texte personnalisé ainsi que les spécialités de son menu.

L’animateur y identifie une quarantaine de coups de cœur observés tout au long de ses rencontres sur les routes du Québec.

La Microbrasserie St-Pancrace de Baie-Comeau ainsi que le Casse-croûte du Connaisseur de Tadoussac en font partie.

Partager cet article