Finie la main-d’œuvre indépendante en inhalothérapie

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 26 avril 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Bonne nouvelle pour l’Hôpital Le Royer et pour le budget du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord. Après une dizaine d’années, le recours à la main-d’œuvre indépendante (MOI) en inhalothérapie est désormais de l’histoire ancienne.

Grâce à l’embauche de deux inhalothérapeutes en mai 2015 et en avril 2016, le personnel en place réussit maintenant à répondre à la demande. Une nouvelle personne pourrait même être recrutée dans les prochains mois pour la liste de rappel.

Le nombre d’inhalothérapeutes au bloc opératoire est complet depuis l’automne dernier, soit depuis l’initiation dans ce secteur de l’employé embauché il y a un an, un jeune homme de Baie-Comeau.

Fait intéressant à noter, l’inhalothérapeute qui a joint l’équipe en avril était auparavant à l’emploi d’une agence privée. Elle quittait régulièrement sa région pour venir travailler à l’Hôpital Le Royer. Or, elle est tombée en amour avec le milieu et la région, d’où sa décision d’établir ses pénates chez nous.

Coûts de la MOI

La fin du recours aux agences privées pour le département d’inhalothérapie permettra des économies, mais l’ampleur n’est pas chiffrée pour le moment. On sait cependant que la pire pénurie se trouve du côté du personnel infirmier et dans ce secteur-là, la partie est loin d’être gagnée. Selon Isabelle Hall, présidente par intérim du syndicat qui représente les infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes, le recours à la MOI serait même à la hausse.

En l’espace d’un an, les coûts globaux de la main-d’œuvre indépendante au CISSS de la Côte-Nord, pour tout type de postes, ont diminué d’un peu plus de 30 %. Au début de mars 2016, ils s’établissaient à 6,4 M$.

La réduction du recours aux agences privées fait partie du train de mesures mis de l’avant par le CISSS, en janvier dernier, afin de retrouver l’équilibre budgétaire au 31 mars 2017. Le déficit anticipé au 31 mars 2016 se situait alors à 6 314 789 $.

Partager cet article