Audrey et Benoît optent pour la maison plutôt que l’appart

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 28 avril 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Ils sont en amour depuis leurs 15 ans et, à 23 ans, ils viennent de réaliser l’achat le plus important dans une vie, celui d’une maison. Audrey Gagné et Benoît Paquet ont décidé de plonger, une façon pour eux d’investir dans un toit qui leur appartient plutôt que de se retrouver en appartement.

Dans le cadre de son cahier Habitation, Le Manic a voulu donner la parole à un jeune couple pour qui l’accès à la propriété prend tout son sens depuis l’acquisition d’une demeure sur le boulevard Manicouagan, à Baie-Comeau, le 21 mars dernier.

Audrey et Benoît ont tous deux quitté papa et maman pour faire vie commune. Même s’ils n’habitaient pas officiellement ensemble avant, ils étaient toujours chez les parents de l’un ou de l’autre.

« D’habitude, oui, les gens commencent à vivre ensemble en appartement avant, mais après huit ans, on savait dans quoi on s’embarquait », note la jeune femme. Ce à quoi Benoît répond : « C’était comme si on restait ensemble, mais dans deux maisons séparées. On se quittait le matin et on se retrouvait le soir. »

Ils l’admettent : l’idée de louer un appartement leur a traversé l’esprit un moment. « Puis, on s’est dit qu’on allait investir un peu plus pour une maison », note le nouveau propriétaire.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il n’y a pas de bébé dans l’air avant un certain temps. « Pas tout de suite, car elle (Audrey) est encore aux études, sauf que c’est pas l’espace qui manque pour accueillir un bébé », poursuit celui qui travaille comme technicien de la faune. Audrey est infirmière à l’Hôpital Le Royer, mais poursuit aussi ses études au baccalauréat en Sciences infirmières.

Le magasinage commence

Audrey et Benoît ont commencé le magasinage d’une propriété en août 2015. Ils ont regardé beaucoup sur Internet. Leur attention s’est d’abord portée vers les maisons mobiles, mais a ensuite bifurqué vers les maisons.

Chacun avait ses critères spécifiques. La jeune femme rêvait d’une grande cuisine, tandis que son conjoint ciblait un grand garage. Après la visite de trois maisons, ils ont eu un coup de cœur. Cependant, elle s’est retrouvée avec une cuisine de dimension moyenne tandis que lui, il l’avait son grand garage.

Se lancer dans un achat de cette importance n’était pas sans soulever quelques craintes chez les deux tourtereaux, mais principalement pour Audrey. « J’ai toujours été un peu plus réticente. C’est un gros achat quand même. Moi, je n’ai jamais eu de termes, sauf mon cellulaire », explique-t-elle.

Le couple a signé l’offre d’achat le 29 décembre.

Bilan de l’expérience

Invités à dresser un bilan de leur expérience, Audrey et Benoît parlent de l’importance d’être entourés de leurs proches et de tenir compte de leur expérience pour prendre la meilleure décision possible.

Quand a été le temps de planifier leur budget en conséquence de leur nouveau statut de propriétaires, ils en ont mis plus que moins dans la colonne des dépenses afin de ne pas être pris au dépourvu.

Mais la toute première étape de leurs démarches de magasinage aura été une visite à la banque pour vérifier leur capacité d’emprunt hypothécaire. « Nous, on est partis de rien. On n’avait pas de meubles. Rien que la décoration, ça coûte cher », conclut le jeune homme en souriant.

Partager cet article