Le programme « Mes finances, mes choix » débarque à Baie-Comeau

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 13 mai 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La Manicouagan se donne un nouvel outil pour aider ses jeunes adultes à mieux gérer leurs finances. Développé par le Mouvement Desjardins et dispensé en partenariat avec le milieu, le programme Mes finances, mes choix éduque les 16 à 25 ans sur divers aspects qui les touchent de près.

Le Carrefour jeunesse-emploi (CJE) de Manicouagan et le Cégep de Baie-Comeau font équipe avec les caisses populaires Desjardins de Hauterive, de Baie-Comeau et de Ragueneau pour faire profiter le plus de personnes possible de ce programme élaboré dans un souci d’interactivité avec la clientèle.

Le 5 mai, c’était jour de grand lancement de au CJE, où trois conseillères ont été accréditées par Desjardins pour dispenser cette formation. En plus d’en faire profiter sa clientèle, l’organisme compte étendre ses ramifications à d’autres groupes dans le milieu. Même s’il cible avant tout les jeunes adultes, le programme est applicable pour les gens de tous âges.

Le Cégep de Baie-Comeau offre le programme depuis janvier 2016 dans le cadre de son nouveau cours complémentaire intitulé « Administration des affaires personnelles ». Des enseignants ont été accrédités. Comme le souligne la directrice des études, Christine Linteau, a permis à l’établissement de bénéficier en quelque sorte d’un plan de cours clé en main. Il est l’un des deux seuls au Québec, avec le Cégep de Granby, à le proposer à ses étudiants.

Mme Linteau dresse d’ailleurs un bilan très positif de la première session. « Plus de 80 jeunes se sont inscrits au cours. C’est un record pour le cégep », mentionne-t-elle, en soulignant qu’il a même fallu refuser quelques étudiants.

Les sujets abordés

Mes finances, mes choix se décline en 16 modules qui répondent à la réalité des jeunes de 2016. Parmi les sujets abordés, il y a le budget, les choix de consommation, le cellulaire ainsi que les études et le travail. Il est aussi question des secteurs financiers, des droits et obligations et des outils pour faire face aux risques du surendettement et de la surconsommation, entre autres. Activités variées, ateliers et exercices pratiques font partie intégrante du programme.

Directeur général de la Caisse Desjardins de Hauterive, Martin Beaulieu a insisté sur l’importance de l’éducation financière pour permettre aux jeunes de réaliser leurs projets, que ce soit de parcourir le monde, de terminer leurs études ou encore d’acheter des équipements technologiques. Il a rappelé que les choix financiers d’aujourd’hui auront un impact sur le patrimoine financier futur.

Si le programme est déjà bien implanté au cégep, il décolle à peine au Carrefour jeunesse-emploi. Quelques groupes de la polyvalente des Baies ont déjà pu voir quelques modules avec la formatrice Mylène Simard. L’organisme prévoit que prendra sa vitesse de croisière l’automne prochain, après le ralentissement habituel de la saison estivale.

Fait à noter, Claude Genest et Ève Chamberland, membres du comité de travail du programme à la Fédération des Caisses Desjardins du Québec, étaient à Baie-Comeau pour le grand lancement de la semaine dernière.

Partager cet article