Le Festival des oiseaux migrateurs s’en vient

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 27 mai 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Parc Nature de Pointe-aux-Outardes vivra au rythme du Festival des oiseaux migrateurs Manicouagan les 28 et 29 mai. L’événement servira de fer de lance à saison 2016.

Le festival en sera à sa troisième édition sous la responsabilité de l’équipe du parc. Au programme, on retrouve une panoplie d’activités autour de l’ornithologie. Le moment fort de la journée de samedi sera sans aucun doute la présence en matinée d’Yves Aubry, du Service canadien de la faune. Il installera un filet pour permettre la capture d’oiseaux migrateurs. Des bagues de localisation seront installées sur les volatiles avant de les libérer. Grâce à l’antenne qui se trouve au parc, il sera possible ensuite de les suivre dans leur migration.

Le directeur général du Parc Nature, Denis Cardinal, invite les petites familles à venir voir de près l’opération réalisée par le spécialiste. Le moment sera idéal pour ouvrir grands les yeux afin d’observer les différentes espèces d’oiseaux capturées. « C’est rare qu’on peut les observer d’aussi près. On verra sûrement des bruants et des parulines », souligne-t-il.

Ça se poursuit

Pendant le festival, des sorties ornithologiques guidées seront chapeautées par Daniel Saint-Laurent, un ornithologue amateur passionné. Des kiosques d’artistes et d’artisans seront aussi érigés. On y verra notamment les gens de la Ferme Dalpalou et de Ferécho, deux entreprises de Pointe-aux-Outardes.

Un souper champêtre à La Cache d’Amélie clôturera la première des deux journées.

Le dimanche avant-midi, un atelier d’interprétation sera présenté par Noémie Roy, de l’Union québécoise de réhabilitation des oiseaux de proie.

Elle sera sur place avec une buse pattue et un grand-duc. En après-midi, une causerie sur les espèces en péril sera animée par le Comité ZIP de la rive nord de l’estuaire.

Pendant la fin de semaine, deux équipes participeront aussi au Grand Défi Les pitpits de la Manic, qui vise à recenser le plus d’espèces possibles dans une période de 24 heures.

Les gens qui se rendront au Parc Nature pendant le Festival des oiseaux migrateurs pourront aussi partir à la visite des lieux en empruntant les nombreux sentiers pédestres. Ils seront invités à se rendre notamment au Jardin d’oiseaux inauguré en septembre 2015 ou encore à échanger avec Wabush sur la culture innue. M. Cardinal suggère aux gens de s’apporter un lunch et de pique-niquer sur place.

Partager cet article