L’audience reprendra à la mi-août dans le dossier Claude Ruest

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 15 juin 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Tribunal administratif du travail (TAT) poursuivra à la mi-août l’audition des témoins dans le dossier de la plainte pour congédiement injustifié déposée par l’ancien directeur de la Sécurité publique de la Ville de Baie-Comeau, Claude Ruest.

En trois journées d’audience à Baie-Comeau la semaine dernière, la juge du TAT aura pu entendre un seul témoin, soit le directeur général de la municipalité, François Corriveau. Or, la partie défenderesse prévoit appeler 13 autres témoins à la barre.

Selon Céline Jacob, porte-parole du TAT, il n’est pas exceptionnel que l’audition d’un seul témoin puisse s’étirer sur trois jours dans une audience du genre.

On se souviendra que le pompier de formation a été congédié le 26 janvier 2016 pour des motifs liés à sa gestion déficiente du service de la Sécurité publique. Il conteste cette décision, alléguant qu’elle est sans cause juste et suffisante.

M. Ruest veut réintégrer son poste. Il demande à son employeur d’annuler son congédiement et de cesser d’exercer à son endroit des mesures discriminatoires ou de représailles. Enfin, il réclame aussi d’être pleinement compensé pour les pertes subies depuis janvier et de retrouver tous ses droits et privilèges.

Partager cet article