L’escalier de la plage Champlain se transforme en belvédère

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 03 août 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – La Ville de Baie-Comeau ne répare pas l’escalier de bois menant à la plage Champlain, endommagé par les grandes marées de janvier 2016. Elle le transforme en belvédère pour ne conserver que le sentier existant comme accès au bord de mer.

Jusqu’au début des années 2000, les gens qui voulaient se rendre à la plage Champlain n’avaient qu’une option : un sentier un tantinet abrupt. Afin d’améliorer l’accès, notamment pour les personnes à mobilité réduite ou encore les petites familles, un escalier de bois a alors été construit.

Or, au fil des ans, la municipalité a dû réparer maintes fois l’infrastructure, souvent en raison de bris causés par les marées, mais également par du vandalisme. Il y a quelques années, des malfaiteurs y avaient même mis le feu.

Les événements de janvier dernier ont été le coup de grâce. Après avoir sécurisé les lieux temporairement en promettant que les réparations seraient effectuées à la fonte des neiges, la Ville s’est ravisée. L’escalier est devenu un belvédère.

Un petit panneau d’information a été installé par la Ville pour diriger les gens à gauche en direction du belvédère et à droite en direction de la plage. Les gens qui y viennent pour la première fois de l’été 2016 sont tout de même nombreux à ne pas l’apercevoir et à se diriger directement vers l’escalier en pensant pouvoir accéder au bord de mer.

Déception

Résidente de la rue Laurier et dépassant le cap des 80 ans, Claire Du Sablon déplore la disparition de ’escalier. Pour elle, c’est évident que l’infrastructure représentait une amélioration, même si, dit-elle, il aurait pu être prolongé un peu de façon à éviter de devoir marcher sur les rochers avant d’accéder au sable.

Le sentier, elle ne le croit pas nécessairement adapté à tous. « L’an passé, je l’avais trouvé mal en point », raconte-t-elle en avouant ne pas avoir repris encore cette année ses marches habituelles sur la plage Champlain en raison de petits problèmes de santé et de la météo.

À défaut d’avoir un escalier, elle souhaiterait au moins pouvoir compter sur une rampe qui permettrait aux gens de sécuriser leurs déplacements au besoin.

La citoyenne lance un appel à la fierté de la Ville pour améliorer la qualité de vie et assurer le développement d’un sentiment d’appartenance.

Partager cet article