Un beau succès pour la Journée à la ferme Gaïa

Photo de Charlotte Paquet
Par Charlotte Paquet

Baie-Comeau – La Journée à la ferme de la coopérative de solidarité Gaïa a connu un beau succès à Pointe-aux-Outardes le 10 septembre. Une cinquantaine de personnes étaient attendues, mais 75 se sont présentées.

« Tout a été merveilleux. Tout s’est bien déroulé », assure la directrice générale par intérim de la coopérative, Karine Lapierre.

La Journée à la ferme permet à Gaïa de réunir des membres et des producteurs à ses installations, histoire de leur présenter ses activités au quotidien. Une visite de la ferme a d’ailleurs été dirigée par le coordonnateur à la production, Francis Forcier.

Un dîner a été offert. Les enfants ont pu s’amuser dans des jeux gonflables, nouveauté de 2016.

Contrairement aux années passées, aucune compétition amicale n’a été tenue. Les participants à la journée n’y étaient tout simplement pas intéressés.

La Journée à la ferme existe depuis quelques années. Elle a succédé à l’événement Célébrations Gaïa, une journée d’activités qui culminait avec un méchoui d’agneau.

La coopérative de solidarité Gaïa a été fondée en 2008 à Pointe-aux-Outardes. Elle réunit des membres producteurs et des membres consommateurs. Les uns approvisionnent les autres en produits frais provenant du terroir manicois selon le principe de parts de récolte.

Météo parfaite

La météo de l’été a été parfaite pour les cultures maraichères. « On a eu un été bien balancé au niveau de la météo. On a eu beaucoup de soleil et ç’a été bénéfique », explique Francis Forcier, coordonnateur à la production chez Gaïa.

Le bilan de la saison 2016 est donc positif au chapitre de la production, sauf en ce qui concerne le rendement de la culture des champignons shiitakes. « On a eu des problèmes. On va se pencher là-dessus au cours de l’hiver », souligne M. Forcier.

Du côté de la vingtaine d’autres cultures, les rendements ont été au rendez-vous, que ce soit les diverses variétés de choux, de concombres, de courges ou de tomates, entre autres. La coopérative de solidarité Gaïa est ouverte aux suggestions de nouvelles cultures pour la saison 2017 et invite les gens qui ont des idées à se manifester.

Une centaine de paniers sont livrés à des membres consommateurs à chaque semaine depuis la fin juillet. La livraison se poursuivra jusqu’au début du mois d’octobre. « Nous aurons sorti cinq à six tonnes de nourriture des champs cette année », conclut le coordonnateur.

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des