Murray entame très bien sa saison à Kansas City

Par Sandro Célant 12:00 AM - 22 septembre 2016
Temps de lecture :

Baie-Comeau – Le Baie-Comois Samuel Murray a très bien entrepris sa nouvelle saison compétitive de racquetball en atteignant de nouveau le podium lors d’une récente épreuve disputée à Kansas City.

Le cogneur local a connu un premier périple positif en sol américain et a trouvé le moyen de s’illustrer en s’emparant du titre convoité dans la division . Également actif dans la classe IRT pro, la plus forte du tournoi, il s’est incliné dans la ronde des 16e de finale.

Semé 23e favori dans la section élite, Samuel a remporté son premier duel en écartant le Colombien Mario Mercado (10e tête de série) en quatre manches de 7-11, 11-5, 11-1 et 11-9 avant d’être éliminé par Marco Rojas (7e favori) au tour suivant.

Impliqué dans la classe ouverte, Murray a connu un parcours parfait. Établi comme le quatrième favori de cette division, il a amorcé son tournoi en disposant, tour à tour, des Américains Dave Stein et Cody Hudson.

Demi-finale

Le représentant du Québec s’est retrouvé en demi-finale face au Colombien Sébastien Franco, première tête de série, qui n’a vraiment pas fait long feu devant le Nord-Côtier. Samuel a sorti l’artillerie lourde pour facilement l’emporter 15-2 et 15-5.

Qualifié pour la grande finale, le protégé de Rino Langelier n’a même pas eu à se débattre en raison du forfait de son rival Andree Parilla, qui n’a pu se présenter pour des raisons de logistique.

« C’est dommage qu’il n’ait pu être présent. Cela aurait un bon défi. Je suis quand même content de la tournure des événements. J’aurais voulu me rendre plus loin dans la classe IRT pro, mais j’ai bien fait dans l’ », a commenté le médaillé de bronze aux derniers Championnats du monde.

Il s’agissait du premier tournoi professionnel de la saison pour le Baie-Comois, qui s’attaque à un autre calendrier chargé pour 2016-2017. « D’habitude, je prenais part à deux ou trois défis chez les pros. J’ai l’intention d’en faire plus souvent cette année et améliorer mon classement ».

Samuel se retrouve présentement parmi les 50 premiers. « Si je me classe bien et parviens à récolter des points à chaque tournoi, j’aimerais bien grimper jusqu’à la 12e position », a ajouté le puissant cogneur avec optimisme.

Samuel Murray a fait face à beaucoup d’adversité au cours des derniers mois, mais semble avoir trouvé une façon de passer au travers. Semé parmi les favoris au Championnat canadien, il s’était fait surprendre dès le deuxième tour dans une défaite qui lui a coûté très cher, soit un brevet à l’échelle canadienne.

« J’ai vécu une grande déception et cela n’a pas été facile. Malgré tout, je suis parvenu à retrouver ma confiance. Ma médaille de bronze aux Mondiaux m’a apporté beaucoup et je sais que je suis capable de compétitionner avec les meilleurs », a assuré l’athlète, qui se prépare maintenant pour le U.S. Open prévu au début du mois d’octobre.

Partager cet article