Le Drakkar sonne la charge en deuxième période

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Le Drakkar sonne la charge en deuxième période
Malgré le revers de 5-2 face aux Tigres, le centre Gabriel Fortier (deux buts) a offert toute une performance aux 1865 amateurs présents au centre Henry-Leonard. Photo Denis Thibault

Baie-Comeau – Après un lent début de match, le Drakkar a sonné la charge avec une poussée de trois buts en deuxième période pour finalement prendre la mesure des Screaming Eagles du Cap-Breton par le pointage de 3-2, samedi après-midi.

Inspirés par les arrêts clés de leur gardien de but Antoine Samuel lors de l’engagement initial, les locaux sont parvenus à limiter les dommages et à renverser la vapeur devant une bonne foule de 1 877 amateurs présents au centre Henry-Leonard.

Les visiteurs ont démarré en trombe face à des rivaux amorphes et maladroits dans leur territoire, mais le grand numéro 35 a veillé au grain pour limiter la menace à un seul but sur 13 lancers.

Les matelots du navire ont démontré plus d’aplomb au deuxième tiers et sont revenus en force. Éric Léger (de retour après une suspension de sept matchs) a créé l’égalité avant de voir Olivier Bourret redonner les devants 2-1 aux visiteurs.

21 secondes

Le Drakkar a toutefois répliqué, 21 secondes plus tard, par l’entremise de Jordan Martel. De retour au jeu après une semaine de réflexion, l’attaquant Vincent Lavoie a ensuite soulevé la foule avec le but gagnant, son deuxième filet de la saison en deux parties.

Les Eagles ont bourdonné à plusieurs occasions en troisième période, mais Samuel et ses coéquipiers ont résisté pour finalement inscrire cette sixième victoire de la campagne, une quatrième devant leurs partisans.

«Les joueurs, même les entraîneurs étaient plus tendus en début de rencontre et ce sont des choses qui arrivent. Tout s’est ensuite replacé quand tout le monde s’est recentré sur le travail à faire», a commenté le pilote Martin Bernard.

L’entraîneur-chef  a mieux apprécié la deuxième portion de la rencontre. «Les joueurs ont su conserver leur calme, même dans les dernières minutes du match. Personne n’a paniqué et ils ont su protéger cette mince avance avec succès».

Peyton Hoyt a inscrit l’autre filet des perdants, qui ont testé la première étoile de la partie à 31 reprises, dont plusieurs lancers dangereux en provenance de l’enclave. Le vétéran Vincent Deslauriers (deux mentions d’aide) a été un autre joueur clé dans la conquête.

En vitesse

La direction du Drakkar a annoncé l’embauche d’un agent libre de 20 ans, le gardien de but Trevor Martin, qui s’alignait avec les Rebels de Red Deer de la Ligue de l’ouest, la saison dernière…Le cerbère est attendu à Baie-Comeau cette semaine et un ménage à quatre (avec Matt Jones, Samuel Thibault et Vincent Deslauriers) est maintenant signalé au sein de l’équipage…

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des