Une salle comble pour le 6e match Canada-Russie

Photo de Sandro Célant
Par Sandro Célant
Une salle comble pour le 6e match Canada-Russie
La patinoire du centre Henry-Leonard a été adaptée et sera fin prête pour la sixième et dernier match de la série Canada-Russie.

Baie-Comeau – Le centre Henry-Leonard fera salle comble, jeudi soir, lors du sixième et dernier match de la fameuse série Canada-Russie.

Les amateurs de hockey de la région n’avaient pas l’intention de manquer un tel affrontement et, pour la première fois depuis belle lurette, une foule de plus de 3 042 spectateurs (des billets debout sont toujours en vente) est attendue pour l’événement.

La récente victoire de 4-0 des étoiles de la LHJMQ a permis à la délégation canadienne de s’assurer, pour une deuxième année consécutive, les grands honneurs de cette confrontation annuelle.

Même si la rencontre n’aura pas d’impact sur l’enjeu final, elle devrait permettre aux milliers de partisans d’assister à un grand spectacle présenté dans le cadre du 20e anniversaire d’existence du Drakkar.

Horaire

La partie revêt beaucoup d’importance sur le plan individuel puisque plusieurs patineurs du Québec souhaitent retenir l’attention et espérer recevoir une invitation au prochain camp d’entraînement d’Équipe Canada junior.

Impliqués au centre Georges-Vézina, mardi, les joueurs des deux équipes sont arrivés à Baie-Comeau et sauteront sur la glace du centre Henry-Leonard en soirée.

Selon l’horaire établi, les patineurs de la LHJMQ prendront part à un entraînement officiel sur le coup de 17 h. Les visiteurs russes seront en action à leur tour à compter de 19 h.

Jeudi

Jeudi matin, le traditionnel entraînement d’avant-match est prévu à 10 h pour les joueurs du circuit Courteau. Leurs adversaires emboiteront le pas à 11 h et les amateurs sont conviés en grand nombre pour assister aux séances.

Retransmise à la grandeur du pays (sur les réseaux TVA Sports et Sportsnet), la partie numéro 6 débutera à 19 h et s’annonce comme un moment mémorable pour l’organisation du Drakkar et tous ses partisans.

 

Partager cet article

Laissez un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des