L’indiscipline coûte cher au Drakkar

Par Sandro Célant 12:00 AM - 08 janvier 2017
Temps de lecture :
Les punitions ont fait mal au Drakkar, qui n'a pu freiner l'élan victorieux des Cataractes, samedi, dans ce revers de 7-4.

Les punitions ont fait mal au Drakkar, qui n’a pu freiner l’élan victorieux des Cataractes, samedi, dans ce revers de 7-4.

Baie-Comeau –  L’indiscipline a fait mal au Drakkar, qui n’a pu empêcher les Cataractes de Shawinigan d’inscrire une 10e victoire de suite, hier après-midi, dans un triomphe de 7-4 devant 3 638 amateurs présents au Centre Gervais Auto.

Inspirés en attaque par le vétéran défenseur Cavan Fitzgerald, l’équipe de l’heure dans le circuit Courteau a remis cela avec une 27e conquête, mais a tout de même eu droit à une bonne opposition de la part des Baie-Comois.

Accusant un recul de 3-0 en première période et 5-2 au début du troisième engagement, les visiteurs ont eu le mérite de ne jamais lâché prise et ont bataillé jusqu’à la toute fin. David a bien essayé, mais Goliath a été trop fort.

Cavan Fitzgerald s’est chargé de procurer cet autre gain aux meneurs du classement général avec une brillante performance de trois buts et deux passes, dont le filet assommoir inscrit à la 16e minute de jeu de la troisième période.

Double avantage

Les matelots du navire ont payé cher pour leur indiscipline, qui a permis aux locaux de profiter d’un double avantage numérique pour enfiler les deux premiers buts du match. Les vainqueurs ont capitalisé de nouveau avec leur jeu de puissance au deuxième tiers.

Malgré tout, les joueurs du Drakkar ont refusé de baisser les bras et ont même donné des sueurs froides aux détenteurs du premier rang en réduisant l’écart à un seul but alors qu’il restait moins de 11 minutes à faire au match.

«Les gars n’ont pas abandonné. Même à 5-4, on nous a refusé un but qui aurait fait 5-5 et cela aurait pu changer les choses. Il y a toutefois eu trop de punitions inutiles ce soir (hier) et c’est l’élément négatif de cette rencontre», a résumé le pilote Martin Bernard, qui n’a pas hésité à clouer des joueurs sur le banc en raison de leur indiscipline.

En vitesse

Brandon Gignac (deux), Tommy Cardinal et Dennis Yan ont complété le pointage pour les gagnants, qui ont bombardé le gardien Antoine Samuel de 45 lancers…Christopher Benoît, Vincent Deslauriers, Samuel Thibault et Ivan Chekhovich ont répliqué pour le Drakkar, qui a réclamé l’attaquant Noah Corson au ballotage et qui sera en uniforme pour affronter son ancienne équipe, dimanche après-midi, lorsque le Drakkar rendra visite aux Voltigeurs de Drummondville…Le gardien de but recrue Justin Blanchette obtiendra son premier départ au sein de sa nouvelle équipe…

Partager cet article