La construction de l’aluminerie vue et racontée par deux employés

Par Charlotte Paquet 12:00 AM - 13 janvier 2017
Temps de lecture :
Carl Deschênes et Luc Bourassa sont les auteurs de ce recueil historique.

Carl Deschênes et Luc Bourassa sont les auteurs de ce recueil historique.

Baie-Comeau – Deux employés de l’aluminerie Alcoa de Baie-Comeau viennent de publier D’audace et d’aluminium, un recueil largement illustré retraçant de grands moments de l’histoire de la construction de l’usine, qui fêtera le 60e anniversaire de sa première coulée le 23 décembre 2017.

 

Férus d’histoire, Carl Deschênes, électricien, et Luc Bourassa, directeur ressources humaines et communications, se sont lancés dans l’aventure à la fin de l’été. Le projet a été initié par le premier qui, en effectuant des recherches sur la Deuxième Guerre mondiale, a découvert Lord Charles Portal de Hungerford, commandant britannique de la Royal Air Force et chef d’état-major aérien, mais également président de British Aluminum de 1953 à 1958.

Carl Deschênes a alors réalisé que le personnage en question était ni plus ni moins que le fondateur de l’aluminerie de Baie-Comeau, à l’époque la Canadian British Aluminum (CBA). Sa découverte fut la bougie d’allumage des travaux de recherches et d’écriture effectués avec, en toile de fond, le 60e anniversaire de l’usine à venir.

« On a trouvé de vieux albums qu’on a dépoussiérés », raconte Luc Bourassa. Les deux partenaires ont fouillé dans plusieurs documents d’archives conservés à l’intérieur même des murs de l’aluminerie. À l’intérieur des 48 pages de leur livre D’audace et d’aluminium, ils publient de nombreuses photos et colligent des anecdotes qui ne manqueront pas de capter l’attention de bien des lecteurs.

Certains y apprendront notamment qu’à ses débuts, l’aluminerie était la copropriété de la CBA et de la Quebec North Shore Paper (QNSP). À la fin des années 60, une transaction a fait passer l’usine entre les mains uniques de la Société canadienne des métaux Reynolds.

« C’est un petit projet à caractère historique. On ne prétend pas que c’est un livre d’histoire », insiste le coauteur.

Distribution

D’audace et d’aluminium a été produit par Voltige communication et imprimé à 1 200 exemplaires. Les 850 employés de l’usine en ont reçu un exemplaire un peu avant Noël, tout comme les anciens directeurs.

Des copies ont été remises à la Commission scolaire de l’Estuaire, au cégep de Baie-Comeau et à la Société historique de la Côte-Nord.

Il est aussi possible de se procurer D’audace et d’aluminium à la Librairie A à Z. La totalité des revenus de vente seront versés dans les coffres de Centraide Haute-Côte-Nord-Manicouagan.

Partager cet article