Le Drakkar se montre intraitable devant ses partisans

Par Sandro Célant 12:00 AM - 08 mars 2017
Temps de lecture :

Baie-Comeau – « Avant cette série à domicile, on avait mis la barre haute et on s’était (avec les joueurs) mis beaucoup de pression pour récolter le maximum de points. Nous venons de compléter une semaine parfaite et chapeau aux 22 joueurs qui ont tiré dans la même direction. »

Ces propos sortent de la bouche de l’entraineur en chef Martin Bernard et résument très bien la brillante performance de ses matelots au cours des derniers jours.

Victorieux à trois reprises devant leurs partisans, les patineurs locaux ont joué du hockey inspiré tout en déployant un effort collectif payant à la suite de cette belle récolte de six points sur une possibilité de six.

Grâce à son récent triomphe de 5-2 sur les Remparts de Québec, le Drakkar (56 points) s’est même hissé jusqu’au 14e rang (en date du 6 mars) du cumulatif et continue de batailler ferme avec des équipes comme Val-d’Or (57), Halifax (57) Drummondville (55), Rimouski (55) et Sherbrooke (52).

Séquence productive

Exploitant sa grande vitesse au maximum, les membres de l’équipage baie-comois continuent de déranger et de brouiller les cartes face à des adversaires souvent débordés en raison de cette rapidité évidente.

« C’est l’une des forces de notre équipe et quand tu patines sur la patinoire, tu es souvent près de la rondelle et de l’action. Les joueurs respectent de plus en plus la stratégie et cela nous donne des bons résultats », a reconnu le pilote avec satisfaction.

Mine de rien, le Drakkar (fiche de 6-3-3) vient de récolter des points dans 9 de ses 12 derniers matchs grâce à la contribution des quatre trios utilisés par Bernard, qui de déroge pas de son plan de match en utilisant tout son monde.

Face aux Diables rouges, Gabriel Fortier (deux fois), Jordan Martel, Shawn Element et Noah Corson, membres de quatre trios différents, ont fait scintiller la lumière rouge derrière le grand gardien Dereck Baribeau.

« Je le dis depuis le début de la saison. Nous ne sommes pas une équipe identifiée à un ou deux individus. Nous avons besoin de l’implication de chaque joueur, autant les jeunes que les vétérans », a pris la peine de répéter le dirigeant.

Sur la route

Après ce séjour fructueux à la maison, les joueurs du Drakkar tenteront de prolonger cette séquence positive sur des glaces étrangères avec les quatre prochains affrontements disputés en territoire ennemi.

Le tout débute, mercredi soir, face aux Tigres à Victoriaville. Vendredi et samedi, le Drakkar disputera un programme double très décisif face à l’Océanic de Rimouski.

Le calendrier régulier se terminera, la semaine suivante, avec deux duels contre les Saguenéens de Chicoutimi. « Il peut encore se passer beaucoup de choses. Nous continuons de prendre les matchs un à la fois avec l’objectif de se tailler une place pour les éliminatoires. En réalité, nous sommes en mode séries depuis plus d’un mois », a imagé Martin Bernard, qui devrait de nouveau faire confiance à son vétéran gardien de but Antoine Samuel pour affronter les tirs des adversaires des Bois-Francs.

Partager cet article